Blog de Yoananda

Petit anti-manuel de la pensée unique, pour lire entre les lignes

L’internet libre se meurt


Pour une grande majorité de personnes pour qui internet n’est qu’un espace de loisir (95% de pipi caca sur facebook), ça ne changera pas grand chose (dans un premier temps). Pour ceux qui utilisent internet en tant qu’outil de travail collaboratif et surtout comme contre pouvoir aux abus et autres dérives massives de notre société moderne, c’est une opportunité unique et historique qui s’évanouit.

Je vais essayer de bien expliquer les enjeux et les conséquences de ce qui est en train de se passer actuellement.

Évidement qu’internet gène. Non seulement c’est plus difficile de faire ses petites magouilles tranquille, mais en plus, internet à une mémoire, il se souvient des scandales d’il y a quelques mois… Je pense notamment à notre président adoré qui se trimbale un paquet de casseroles dont il ne peut se débarrasser aussi facilement que ses prédécesseurs à cause d’internet qui est la et qui veille. Un blog comme le mien ne pourrait plus exister. La belle affaire me direz vous. Mais au delà de ces « anecdotes », c’est internet qui joue un rôle historique et permet à des affaires comme le 11 septembre de finalement percer dans les grand médias. Sans quoi la encore, ce serait l’oubli. Peut-être que nous nous ne nous sentons pas directement concernés, mais pensez aux millions d’Afghans dont le pays est en guerre à cause de cet évènement. Ou encore sur les questions sanitaires qui nous concernent plus directement. Je pense notamment à « Le monde de monsanto » ou « medicamenteurs » ou « l’homme toxique » ou « the corporation » ou « solutions locales pour un désordre global » qui n’auraient plus droit de cité. Ou la contestation du réchauffement … qu’elle soit avérée ou non, au moins elle est possible ! Ou bien cette proposition de loi pour interdire les personnes qui tchatte sur les impôts (pour en payer moins). Peut-être que ce dernier exemple est plus parlant sur les différence entre un internet libre, et un internet « gouverné ».

Logiquement donc internet est ouvertement et directement attaqué par des (propositions) de lois qui visent à changer sa nature profonde. Maintenant que son succès est assuré, que les smartphone l’ont porté jusque dans nos poches, les puissants veulent pouvoir le brider. Pour notre plus grand intérêt, cela va de soi.

Alors internet va-t-il se limiter à une grosse pub interactive ? Internet en tant que contre pouvoir, 5ème pouvoir émergent sera-t-il mort né ?

Voici les points sensibles du net :

  • la neutralité : tout contenu qui transite sur le net est « neutre », c’est à dire traité de la même manière. Aucun contenu n’est privilégié. Ce qui fait que votre email est aussi important que les ordres d’un trader.
  • le filtrage : internet n’est pas filtré. Vous pouvez filtrer vous même votre propre contenu, mais internet lui même ne filtre rien. Ce sont les juges qui peuvent décider de filtrer ou non tel ou tel contenu, mais cela reste une décision humaine. Rien n’empêche personne de dire ce qu’il à envie du point de vue « technique ».
  • centralisation : internet est décentralisé par nature, et donc difficile à contrôler à cause de ça. Pourtant le nouvel internet qui arrive est de plus en plus centralisé. Facebook, GoogleDoc et autres YouTube « services » sont totalement captifs d’une société qui peut donc appliquer les politiques qu’elle veut, ou qu’on lui impose.
  • anonymisation : internet est anonyme, ce qui offre une protection « minimale » mais effective pour la liberté d’expression.

Rappelons que des études scientifiques montrent que l’intelligence collective ne fonctionne que si assure 4 points :

  1. Diversité des opinions : un groupe dans lequel tout le monde pense de la même façon ne sera pas efficace.
  2. Indépendance : chacun doit avoir sa propre opinion sans être influencé par celle des autres.
  3. Décentralisation : les connaissances doivent être dispersées à l’intérieur du groupe et l’opinion de chacun doit compter.
  4. Agrégation : il doit exister un mécanisme par lequel les opinions sont agrégées (par exemple un marché).

C’est le principe même d’internet. Et c’est ce qui est attaqué de front. L’intelligence collective menace les intérêts des puissants. Bien sûr, je ne nie pas qu’Internet serve a des abus grave tels que le terrorisme ou la pédophilie. Mais la question n’est pas la. On n’emploies pas les mêmes outils pour lutter contre quelques criminels isolés que ceux qui sont en train d’être mis en place et qui impactent tout le monde.

Tous les principes d’Internet sont mis en danger. Les conséquences concrètes et insidieuses pourraient être par exemple :

  • un internet à 2 vitesses, un « gratuit » mais uniquement commercial pour les grandes multinationales, et un payant ou très lent pour les autres, un internet libre mais totalement marginalisé et quasi inutilisable, ou seulement pour les riches
  • il faudrait détenir un permis pour s’exprimer. C’est à dire, à la fois être connus si jamais on dérape, et en plus avoir été formaté avant. Ou alors il faudrait payer pour pouvoir s’exprimer, ce qui nous oblige à être dépendant des pouvoirs de l’argent pour le faire, et donc, uniquement des soumis pourraient se le permettre, donc ca serait la fin de la liberté sur internet
  • un internet « libre », mais surveillé, toute tête qui dépasse, tout avis contraire a la doxa officielle serait éliminé par des robots surveillant le contenu, éventuellement avec amande à la clef

Le censure se met en place, Hadopi n’étant que la face émergée de l’iceberg.

Ajout 24/11/10 : le fondateur d’internet dénonce Facebook qui gangrène et met en danger internet.

Ajout du 29/11/10 : wikileaks vient de marquer l’histoire en révélant au grand jour la politique extérieure américaine. Internet est trop dangereux pour les gouvernements. C’est le 5ème pouvoir. La preuve.  La re-preuve avec la Tunisie et sa révolte relayée par Internet !

Ajout du 29/11/10 : allé hop, pourquoi se priver, le gouvernement Australien enchaine : faire un lien vers un site banni vous coutera 11000$ par jours. Au hasard « wikileaks » par exemple. On commence par les pédophiles, mais la tentation d’étendre aux blogs politiques est trop grande. Et puis quand vous boycottez les banques aussi bientôt. « La première règle de la censure, est d’interdire de parler de censure« .

Ajout du 03/12/10 : a lire absolument pour voir la censure en oeuvre.

Ajout du 20/12/10 : en France du moins, l’internet libre est mort. La loi LOPPSI a été voté le 15 décembre a 22h. Internet en France sera désormais filtré de manière totalement autoritaire, sans contrôle ni judiciaire, ni démocratique, ni transparence (la liste des sites sera tenue secrète).

Ajout du 17/01/11 : Orange diminue la vitesse de téléchargement sur Megaupload. « Orange » (pensez au jingle). C’est une atteinte à la neutralité du réseau. Une de plus.

Ajout du 24/01/11 : En Angleterre les fournisseurs d’accès veulent mettre en place un internet a deux vitesses. Pour les entreprises qui peuvent se payer l’accès du haut  débits et des miètes pour les autres. Si vous voulez il y aura un internet « pro » rapide, et un internet « libre », mais méga lent. Tout est phagocyté par les businessman.

Ajout du 13/02/11 : Internet met en danger les dictateurs et libère les peuples opprimés. Le rôle libérateur d’internet se confirme, d’ou la nécessité vitale pour les gouvernements de le censurer.

Ajout du 03/03/11 : Maintenant notre gentil gouvernement paranoïaque à le droit de connaître nos mots de passe lors de la création d’un compte chez un hébergeur.

Points clés

  • les gouvernements veulent absolument avoir un moyen de contrôle au niveau technique pour censurer et surveiller
  • les grosses sociétés (Apple, Microsoft, Google, Facebook) s’accaparent internet et le fragilisent
  • les principes fondateurs qui ont fait le succès et l’intérêt d’internet sont remis en cause : neutralité, anonymat, décentralisation

8 réponses à “L’internet libre se meurt

  1. Catarineta novembre 21, 2010 à 2:18

    Internet, ou le mental à découvert ! Mouhahaha

    Le pipi caca de facebook, la mémoire des scandales (qui peuvent être créés de toutes pièces, car pris au travers du prisme d’un mental, le plus souvent malade, ou pire dans un but volontaire de manipulation), et toutes les théories (théorie !)… nous éloigne un peu plus de notre boussole intérieure.

    L’intelligence collective mdrrrr. Quand la vraie intelligence n’utilise pas internet. Les connaissances trouvées sur le net sont filtrées par le mental des hommes qui l’amènent. C’est comme vouloir faire un gâteau sans mettre de farine !
    La farine, c’est l’expérience. On n’expérimente pas sur le net, on pense, on juge, on critique, on analyse mais on n’expérimente que dalle.
    C’est comme les sites de rencontre, c’est vain, c’est plein de ploucs « épicuriens » « aimant la vie » (qu’ils bafouent),  »n’aimant pas se prendre la tête » (normal, elle est vide lol). Les personnes valables ne sont pas sur ces sites, puisque c’est celles qui ne cherchent pas.

    L’internet n’est qu’un espace ou les furoncles deviennent visibles. Ce pourrait être un lieu d’information, c’en est un… mais à quel prix ?
    On ne lit que ce que l’on est à même de comprendre. Pour tout comprendre, il faudrait tout inclure. C’est impossible. Surtout lorsqu’on sait qu’il n’y a rien à comprendre.
    Merci, merci, merci. Je viens d’avoir la confirmation qu’il me faut quitter cet espace gangréné :D. C’est ballot, j’aurais aimé connaître la fameuse surprise, conclusion, de ce blog… je resterai probablement en veille sur onct :D, en veille tout court.

    Arf, désolé, je ne suis plus là, hop hop hop, je suis repartie, fais comme si t’avais pas lu ça :D (c’est peut être bien le cas), c’est mon Soi qui a cliqué sur le lien du fil de la crise systémique :p.

  2. Pingback: Scandales sur scandales « Blog de Yoananda

  3. Pingback: Transhumanisme + Capitalisme = danger ! « Blog de Yoananda

  4. Pingback: Wikileaks change la donne « Blog de Yoananda

  5. Pingback: Infowar, la guerre de l’information « Blog de Yoananda

  6. Pingback: Mises à jour « Blog de Yoananda

  7. kimani mars 5, 2011 à 5:02

    Salut.
    Il me semble que c’est toi qui a uploader des fichier sur la permaculture, et mis le lien sur wikipedia.
    Tu m’a contacter par mal il y a quelques jours (adresse sur yopmail); c’est avec ton pseudo que tu m’est aparu en premiere page google (« plat-trcumuche »). Et vu le site (qui est bien d’ailleurs) et le pseudo (tout a fait rare), il y a peu de chance que je me trompe.

    Je te signale qu’aucun ne fonctionne, ca télécharge seulement des fichier de 15ko; voir 3,6GO pour le plus gros fichier qui ne pourra par la suite pas être ouvert.

    En attente d’une réponse pour comprendre pourquoi ces liens sont dysfonctionnels…

    Merci, a+!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 181 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :