Blog de Yoananda

Petit anti-manuel de la pensée unique, pour lire entre les lignes

Archive Edito 2011


31 décembre 2011

A noter d’important ces derniers jours : le Brésil vole la place de l’Angleterre en tant que 6ème PIB mondial (l’angleterre était n°1 au 19ème siècle), et le protectionnisme qui s’installe, en Amérique du sud, et en Chine.

28 décembre 2011

L’immobilier américain a perdu 44% de sa valeur :

Ha oui mais non, l’immobilier ca monte toujours … j’ai du faire une erreur de calcul … lol

27 décembre 2011

On n’entends plus parler du AA Français, mais ça ne devrait plus tarder. Sinon, à surveiller de près l’escalade dans l’intimidation envers l’Iran. Si l’UE vote un embargo de l’Iran celui-ci pourrait fermer le détroit d’Ormuz pour faire pression et le prix du pétrole flamberai immédiatement (en cas de fermeture d’Ormuz, je pense qu’on pourrait aller rapidement vers les 300$), les américains seraient obligés d’intervenir militairement … On entends les bruits de bottes au loin se rapprocher.

Analyse intéressante sur la finance à Wall Street qui dévoile sa fragilité intrinsèque et qu’on pourrait résumer en un mot : cupidité :

L’exemple du capital financier indique que les entreprises du secteur financier ne sont pas riches, c’est qu’indique leur contrainte d’investissement dans les années 80-90. En revanche, les détenteurs directs et indirects des entreprises de ce secteur, ce sont fortement enrichis. Ils ont littéralement sucé le sang du secteur financier pour accumuler leur butin sous forme de patrimoine mobilier et immobilier. Ce secteur

Le capitalisme déconcertant montre à nouveau son visage. Derrière la puissance de Wall Street se dissimule un système productif sous financé ; là comme ailleurs, Wall Street n’a que les apparences de la puissance, en fait, elle tire sa puissance que de la matière première qu’elle travaille : l’argent. Et cet argent n’est pas sa propriété. Quant bien même le système financier fait de la création monétaire systémique, il n’en tire pas les plus grands profits. Ce sont à nouveau les détenteurs de capital qui tire leur épingle du jeu.

Toutefois je me hasarderais à une hypothèse un peu audacieuse : si les patrons de wallstreet ont "détournés" les gains de leur entreprises à leur profit (d’une certaine manière c’est leur droit), ne l’auraient-ils pas fait sachant la fin venir ? et si oui, dans quelle mesure ne l’ont-ils pas précipité eux même ?

24 décembre 2011

Cadeau de noël de Ron Paul, son audit de la FED révèle qu’elle à imprimé en secret pour 16 mille milliards de dollars (plus que le PIB ou la dette américaine) pour renflouer les grosses banques du monde entier (vous vous souvenez ? les 147 qui multinationales qui contrôlent le monde). Et, étant donné le statut de monnaie internationale du dollar, ce sont tous les peuples du monde qui se sont fait volés. J’avoue ne pas comprendre pourquoi cela ne suffit pas à les envoyer tous en prison.

Le monde (le monde quoi !) publie un article sur les modalités de démantèlement ordonné de l’Euro. Il ne manque que Georges pour conclure "what else" … Si le monde en parle, au lieu de le ridiculiser, c’est quand même que officiellement "on" commence à admettre que c’était une grosse ânerie. A la rigueur, si l’Europe choisi cette voie la, je serais moins pessimiste.

21 décembre 2011

Le bank run s’intensifie. Cela va forcer les gouvernements à agir. Et donc, ils feront (comme à chaque fois depuis le début et même avant le début de la crise) l’inverse de ce qu’il faut faire, et aggraveront le problème. En Argentine les lois (corralito) pour stopper le bank run n’ont fait que retarder (et aggraver) un peu les conséquences. On peut penser qu’il en sera de même en Europe.

Attention, quelque soit l’issue de cette histoire, il y aura des perdants.

Pour passer la fin de l’année, comme j anticipé, la BCE lance son QE Lite (ça revient presque au même que le QE américain) … fuite en avant… tout droit dans le mûr, mais en klaxonnant. Énorme "succès" de presque 500 milliard d’euros. Ce qui prouve bien l’état déplorable des banques européennes qui sont sur le fil du rasoir (d’où le bank run chez les gens renseignés / la boucle est bouclée). Évidement, le bank run va s’intensifier, du moins chez ceux qui comprennent (EDIT : confirmation de l’inquiétude des marchés).

Enorme ! Fabuleux ! No limit ! Je vous laisse le plaisir de découvrir la meilleure nouvelle de l’année.

18 décembre 2011

Géant, la réalité dépassé la fiction : le PS proposes de remplacer les médecins de campagne par des vétérinaires !!! Je proposes mieux : que les pauvres soient soignés aussi par les vétérinaires pour réduire le trou de la sécu !

D’ailleurs, on pourrait aussi proposer cela a la moitié de la population américaine qui est considérée comme "pauvre".

Selon Charles Sannat, une cure d’austérité Grecque en France ferait exploser les banlieuesqui ne vivent que sous perfusion.

Il ne faut pas se leurrer. La fin du business model de l’Etat providence, signifie la fin programmée et inéluctable de l’ensemble de ces aides. C’est cela la rigueur sans la planche à billets pour l’adoucir.

Or la société française par son hétérogénéité ne pourra en aucun cas supporter une cure d’austérité à la grecque. Cela est impossible. Nos zones sensibles et nos banlieues (difficiles) vivent pour beaucoup des aides publiques et de la solidarité nationale. A cette problématique financière se rajoute depuis maintenant quelques années des problématiques communautaristes évidentes. Lorsque les tensions s’exacerbent, l’histoire humaine prouve que les modérés ne l’emportent jamais.

Les fragilités de la société française ne sont pas les fragilités de la société allemande. Pour notre pays, le coût social d’une austérité brutale risque d’être insupportable et de mener à des problèmes intercommunautaires insurmontables.

15 décembre 2011

La perte du AAA Français devrait intervenir dans la semaine, si j’ai bien compris.

Jorion l’avait annoncé (en avril 2010) on commence à parler de gouvernement d’union nationale

Il y a quand même 2 ou 3 gugus qui comprennent ce qui se passe. Souvenez vous :

14 décembre 2011

Pour l’instant, rien n’est lisible dans les taux de la réaction du marché. Les CDS montent, les bourses sont moroses, les taux obligataires baissent. Signaux contradictoires. Mais le couperet des dégradations des banques et notes souveraines ne devrait pas tarder.

Sinon, la conférence de Durban sur le réchauffement climatique à pris fin, et les apparences sont à peine sauves. C’est dire … De ce que j’en lis de ci de la, il faut s’attendre au cours du siècle a venir a de gros bouleversements. En effet, on à dépassé le seuil de "l’irréversible" des 2°C. On se dirige vers du minimum 3°C, sachant que le changement du dernier age glaciaire il y a 10 000 ans était de 5 à 6°C. Ce qui signifie que la carte du climat va être totalement redessinée … et tout est possible. Sachant que ce réchauffement est a l’échelle de nos espérances de vie, quasi instantané, aucune espèce ne pourra migrer pour s’adapter comme par le passé. Donc, que ce soit par manque de pétrole, ou par la guerre qui semble se préparer, ou par le réchauffement climatique, il va y avoir des gros dégâts. Et les américains qui crient victoire parce qu’ils ont maintenant les gaz de schistes … !!!

Coté blogosphère, je perçois un changement toutefois. Il semble que de plus en plus de gens commencent à comprendre ce qui est en train de se passer (crise de l’Euro, la pression des machines, climat, ressources, course folle du capitalisme). Du coup, quand il m’arrive encore de croiser une TV, le décalage n’en est que plus grand : je n’y vois plus qu’une bande de fous anachroniques dans un asile luxueux qui tentent pathétiquement de vendre du rêve.

10 décembre 2011

Regardez ce tableau :

Qu’est-ce que ca nous dit ?

  • il y a la dette de l’état (2ème colonne)
  • il y a la dette "engagement retraite" (cf pébereau) (1ère colonne)
  • il y a les taxes (sans compter les taxes des entreprises mais bon) (4ème colonne)
  • il y a le revenu disponible pour payer les dettes (5ème colonne)
  • il y a la dette rapportée au revenu disponible … soit 8 ans et demi de PIB accumulé (notre patrimoine étant de 7 ans de PIB) pour le cas de la France

Donc, si on compte les engagements retraites, les France est  pire que la Grèce. C’est ce que j’avais expliqué il y a plus d’un an. (mais j’avais galéré pour trouver l’info … la, en plus on a le comparatif international). Donc la France est dans une situation intenable qui va nous sauter à la figure … très bientôt. La seule chose qui retienne la situation, c’est la vitesse de diffusion de l’information. 2012 va être fun …

Bon, depuis que Goldman Sach est à la tête de la BCE, comme on pouvait s’y attendre, on a du QE Light. Ce qui signifie que si les bourses montent ce n’est pas à cause de Merkozy. Il faudra donc surveiller les spreads (Français Allemand) pour connaître la réaction des marchés à l’accord de Bruxelle de convergence budgétaire pirlimpimpesque.

9 décembre 2011

Ce qu’il y a de bien avec la novlangue, c’est qu’elle n’est pas difficile a comprendre, il suffit d’inverser le sens.

une croissance plus forte, une compétitivité accrue et la cohésion sociale

C’est l’aveu de tout ce qui manque, et qui continuera a manquer … Ce ne sont pas leurs montages ridicules qui y changeront quelque chose. Vous pouvez considérer que le AAA Français va sauter dans très peu de temps (je l’avais annoncé il y a plus d’un an). Je ne pense pas que ce sommet de la 36ème dernière chance change quelque chose. Comme s’il suffisait de le décréter … tiens au fait, je croyais qu’on avait déjà les critères de Maastricht, a quoi elle va servir la règle d’or ? Ha oui, c’est pour rassurer les méchants marchés.

Selon ZeroHedge si les bourses ne chutent pas encore, c’est à cause de la lecture "bête" des robots de trading, mais ça ne devrait pas durer. Ce sommet est un échec. A suivre lundi donc, surtout sur les taux. Combien de temps ça va tenir ? la dernière fois l’euphorie à durée une semaine, et encore, grâce à l’argent gratuit des banques centrales.

8 décembre 2011

A la veille du 36 pénultième sommet pour sauver l’Euro (au moins, l’hypocrisie de prétendre sauver la Grèce à cessé), l’€URSS se met tranquillement en place (beau boulot d’enquête de la part d"Olivier Berruyer):

Mais que penser de ceci : projections de PIB à 10 ans (!!!), avertissements par une Commission non élue (considérés comme adoptés par défaut !!! Vote inversé !!), dépôts, amendes – infligés à des pays en déficit, et donc forcément en situation difficile.

A construire une Europe contre les peuples, ceux-ci vont soit se révolter, soit faire de la résistance passive pour saborder la navire. Et donc d’ici la, "on" aura perdu 30 ans, c’est à dire sacrifié une génération pour sauver les dettes des fausses promesses des politiciens. Les putch de nos jours se font depuis les bureaux de Bruxelles, avec un trait de plume. Pour aujourd’hui ou pour demain, vous pouvez vous préparer à la fin de l’Euro … qui aura peut-être battu un record de longévité et d’absurdité à une telle échelle.

6 décembre 2011

Air France à des  vapeurs à cause du pic pétrolier. L’Europe menacée de voir la note de sa dette dégradée de partout (Moody’s et S&P ont prévenu qu’ils allaient cesser d’être les seules agences a donner un AAA à la France ! lol – car oui, les petites agences de notation donnent 10 crans de moins à la France ! relol).

Lisez bien attentivement ceci, c’est une clé pour comprendre la crise, qui va bien au dela d’un Jorion ou Todd, qui retardent d’une époque (ils ne sont pas les seuls) :

Une équipe de chez nous a visite l’usine Panasonic a Osaka qui fabrique 10 % du volume mondial des écrans plats pour tv de 42 pouces; Chiffre d’affaires $ 2 milliards / mois

Plusieurs dizaines d’hectares et….15 , je dis bien 15 employés en tout et pour tout

Les Japonais sont en train de faire des progrès foudroyants dans la robotique

Il y a 10 ans les robots de Fanuc ou de Panasonic pouvaient remplacer un travailleur paye $ 50 dollars de l’heure (GM)

Nous en sommes apparemment  à un seuil de $ 2 par heure (inferieur au cout du travail en Chine);Foxton (qui fabrique les Apple etc en Chine ) à 1 million d’employés (plus gros employeur du monde).Ils devaient passer à 2 millions dans les 3 ans

Ils vont passer a … 500000 Les autorités Chinoises sont paniquées.Les responsables de Panasonic nous ont dit que d’ici 10 ans toutes les voitures du monde seraient construites par 100000 gars au plus, quant aux tv, cela emploiera 5000 personnes à tout casser

Les usines vont de ce fait quitter l’Asie et retourner près des points de consommation, et mettre des droits de douane ne servira à rien, les usines seront chez nous et n’embaucheront personne.Avoir un cout du travail bas ne sert plus a rien.

Je le dis et le répète (depuis plus d’un an déjà) la crise, bien au dela du nuage de fumée de la finance c’est (entre autre) :

5 décembre 2011

Pour une fois que le gouvernement met en place une initiative ou j’ai l’impression que mes impôts servent à autre chose qu’a financier leurs propres campagnes électorales ou à subventionner telle ou telle industrie, je tiens à le signaler : l’Open Data arrive en France !

Sinon on attends le 9 décembre pour en savoir plus sur le futur de l’€URSS ou le IVème Reich (au choix). Pour l’instant les marchés mordent à hameçon. Il n’empêche d’Eric Cantona fait des émules, on a un bank run rampant en cours.

Rumeurs persistantes de faillites en France. Une banque a été sauvée par la BCE (il se pourrait que ce soit le Crédit Agricole, mais depuis Aout la Sogé ne cesse de faire peur), groupama est en faillite (je croyais que les assureurs, c’était leur métier de gérer le risque, non ?). Bon l’état va intervenir avec notre argent, pendant que les journaux vont noyer le poisson, histoire de ne pas affoler le troupeau français et ne pas gâcher les fêtes ! Les bilans de fin d’année des banques françaises arrivent … alors attention.

Petite news très intéressante et symptomatique : le Brésil se permet l’outrecuidance de négocier sa participation au FMI. Non seulement le FESF s’est fait bouder, ce qui déjà en soi montre l’ampleur du problème (les autres pays n’ont pas envie – et je les comprends – de prêter à l’Europe, qui est censé être un pays plus riche qu’eux), mais la, comme je l’avais expliqué, avec le FMI on touche à la clé de voûte du système monétaire international puisque c’est le droit exclusif de veto américain qui empêche la réforme du statut du dollar.

30 Novembre 2011

Fin de l’Euro, bruits de bottes (j’ai pas tout répertorié mais je lis pas mal d’action violentes, prises d’otages, attaques militaires, Iran, Syrie, Irak, tensions ceci, tensions cela)… actualité à la dérive … la zone euro qui se tourne vers le FMI… le FMI vous vous souvenez ? c’était la honte de faire appel à lui, tout juste bon pour les pays sous développés … et en plus je croyais que c’était "nous" (et les amerlocs) le FMI … et après la Hongrie et ses banques, coup de bambou de S&P sur les banques systémiques.

Ça tourne au vinaigre … j’espère que le conflit pétrolier ne va pas s’embraser (car c’est la ligne directrice derrière toutes ces news). Si on regarde l’évolution des news sur la longueur, de mois en mois, on voit bien que ça dégénère.

En tout cas, on sent bien la perte de contrôle globale de la situation la … je pense qu’il est beaucoup trop tard pour récupérer quoi que ce soit. Si on relit ce qui s’est passé avant les guerres mondiales, on y trouve beaucoup de similitudes avec la situation actuelle … avec le même background de guerre monétaire en sous marin qui sape tous les efforts diplomatiques.

Ha tiens et  pour finir, une belle pépite : la Grèce en faillite ? meuh non, en tout cas elle se permet d’acheter 2,5 milliard d’€ d’armes à l’Allemagne (c’était une des conditions du sauvetage d’ailleurs), et probablement un bon milliard à la France aussi … dette odieuse vous avez dit ? Je sais pas moi, mais j’ai comme l’impression qu’on à au moins un début d’explication à la faillite … qu’on veut faire payer au "petits" bien sûr.

29 Novembre 2011

Explosion en plein vol de l’Euro ou 4ème Reich ? il faudra bientôt choisir … (Attali parle de 50% de chances pour la fin de l’Euro d’ici noël – et en effet, ça pourrait aller très vite) à moins qu’on ne choisisse pour nous. D’ailleurs notre cher président non élu confirme.

En tout cas les agences de notation s’en mêlent et avertissent tout le monde (USA, Europe entière, Japon) …Je suis vraiment curieux de savoir ce que vont nous pondre Merkozy pour le 36 douzième plan de sauvetage (et je suis curieux aussi de savoir combien le temps les peuples vont mettre pour réaliser … pour le moment, pas de véritable "bank run" en route, alors que si les gens comprenaient vraiment, ils essayeraient de ne pas faire partie des gogos qui vont se faire plumer).

American Airlines en faillite .. normal vu le prix du pétrole, et, bien sûr, si vous avez suivi le peak oil, vous savez que ce n’est ni étonnant, ni la fin de ce genre d’annonces. Le AAA Français officiellement en sursis. La bourse qui fait +6% sur le rumeur d’argent frais et gratuit du FMI … bref, rien que de l’habituel ! lol

Sinon je suis en train de lire "Retour au standard Or", d’Antal Fekete ! Un peu circonspect au début, pour l’instant, difficile de juger de sa valeur, mais je peux dire qu’il est assez mal rédigé, un peu abscons. Mais il y a des points intéressants et pertinents. Une fois fini, je vous ferais un retour.

27 Novembre 2011

Apparemment la prochaine élections Russe est déjà pliée (c’est à se demander a quoi elle peut bien servir … vu d’ici ! lol).  Les taux américains dégringolent après l’annonce de l’échec de la supercomission (mais alors le jour ou il vont monter, on pourra considérer que ce sera le signal "final").

Quand la faillite de MF Global … je suis tombé sur une info super intéressante. Je voyais cette faillite comme presque totalement anodine… alors qu’en fait, on est en plein effet papillon. Jugez par vous même : pour sauver l’Euro et la BCE le plan était de négocier une décote de 50% sur la dette Grecque en échange d’un plan d’austérité digne d’un retour à l’esclavage romain ou ou servage. Mais 50% vraiment ? ben non, 50% sur la dette hors BCE, FMI, et CE (la troika). Soit en fait 18% et encore, sans creuser les 18% en question qui ne sont que poudre aux yeux. Bref. L’idée de la décote "volontaire" c’est quoi ? c’est que les banques privées acceptent de perdre "volontairement" une partie de leur mise. En quoi est-ce différent d’une perte "non volontaire" ? et c’est que ça ne déclenche pas les fameux CDS, l’arme de destruction massive économique, l’assurance contre un défaut de la Grèce. Mais du coup, cela à provoqué la faillite de MF Global qui comptait sur ses assurances !! Et en fait, d’après le fameux commentaire du dessus, MF Global a avoir avec les "futures", qui sont en fait une manière de valoriser l’investissement. Concrètement, cela pourrait avoir des répercussions sur les futurs investissement pétrolier (qui sont ultra-nécessaire pour poursuivre la croissance de la production de pétrole). Donc en fait, on est en train de préparer la prochaine récession et même pire, la dégringolade. J’avais anticipé que le moment du crunch serait celui ou on n’aurait plus assez de "mou" pour investir dans les énergies "plus difficiles a récupérer".

Bon sinon en Europe, le IVème Reich est en bonne voie (c’est l’Allemagne qui décide de tout pour tout les autres) au bémol près que les marchés commencent à se rendre compte qu’elle n’est vertueuse que "rapportée" au aux pays club med. Ceci dit dans la presse, ça parle de plus en plus de la fin imminente de l’Euro et franchement, j’ai du mal à voir comment ils vont s’en sortir. Les Eurobonds et la taxe Européenne, ne va pas changer grand chose… c’est trop tard et trop tôt (trop tard par rapport à la crise, trop tôt pour les peuples qui auraient du connaître une union culturelle de plusieurs décennies pour commencer à avoir un sentiment d’unité et de destin commun).

25 Nomvembre 2011

Si on regarde le spread France/Allemagne (c’est à dire la différence entre les taux d’emprunts des 2 pays) on voit que la situation s’est légèrement améliorée ces dernier jours. Et on se dit, cool, le sauvetage de l’Euro prends forme (si on est pro-gogo-euro bien sûr). Alors qu’en fait, c’est l’inverse qui se passe : l’Allemagne commence à être touchée par la contagion. Les Allemands ont raté leur émission obligataire ! Attali prévient même qu’il y a une chance sur 2 pour que l’Euro disparaisse d’ici noël. Ceci dit, il aime bien agiter des épouvantails pour nous rabattre vers le magico-fédéralisme-incantatoire, donc, à ne pas prendre forcément très au sérieux.

En attendant, suite à l’échec de la supercommission les taux ont baissés aux USA. Explication ? toujours la même : c’est le refuge le plus sûr !!! ce qui est tout de même paradoxal, puisqu’il s’agit d’un échec sur la dette justement … refuge qui rapporte moins que l’inflation ceci dit ! et refuge certes, mais pas pour tout le monde non plus … ca signifie refuge "au détriment du reste" (de l’économie, de la bourse) donc, anticipation de mauvaises nouvelles.

A part ça il fait beau ! lol

22 Novembre 2011

Echec de la supercommission !!! Je ne sais pas trop encore quels seront les impacts. C’est essentiellement une question de "perception". A suivre. En tout cas, annoncer un "échec" sur la dette est tout sauf anodin en terme de confiance et crédibilité. (et n’oubliez pas "monnaie fiduciaire" : tout repose sur la confiance mutuelle). Il faudra surveiller (entre autre) le taux américain. A voir la tendance d’ici 1 semaine.

Toujours plus de tensions autour de la poudrière d’Israël, avec la Syrie et l’Iran notamment. Obama annonce des sanctions pétrolières contre l’Iran.

Si on prends un peu de recul, on a vraiment l’impression que la situation nous échappe des mains … partout.

J’ai parlé de la bulle chinoise qui commence a exploser ? Et pour le réchauffement climatique, c’est trop tard, personne n’a rien fait, maintenant, il va falloir vivre avec un climat dégradé. Mais heureusement Attali a la solution : des Eurobonds, une taxe européenne, et lui au pouvoir  ! lol Ha oui et l’Allemagne, le "bon élève" … soit disant. Et un cadavre de plus : Thomas Cook, le voyagiste. Si la récession qui a suivi Leman Brother à été relativement indolore grâces aux facilités de caisse données par les banques centrales, je crois que cette fois, ça va être plus difficile de cacher la situation réelle. C’est bien sur les "loisirs" qui vont souffrir en premier. L’aviation ne tardera pas à suivre, malgré les annonces (anachroniques) de commande d’avion qu’on à pu voir passer.

Va falloir qu’on atterrisse à un moment ou un autre.

20 Novembre 2011

En mode sous-marin

On pourrait croire qu’il ne se passe pas grand chose ces jours ci, habitués que nous sommes aux rebondissements quasi quotidiens. Mais non, bien au contraire, on est juste en phase "sous marine".

La dette américaine commence à refaire parler d’elle … Vous vous souvenez de l’accord trouvé in extremis en Août ? ben c’était juste une manière de gagner un peu de temps. Du coup, la note des USA risque d’être a nouveau dégradée. Du coup la Grèce va se faire oublier quelques temps !

Vu sur le blog de Jovanovic : les grecs attaquent l’ambassade américaine ! Ça chauffe la bas ! Franchement il y a de quoi ! Visiblement, pas mieux en Egypte, ni en Syrie.

Vous n’avez plus de nouvelles de Fukushima ? c’est normal, ça empire.

En attendant les prochains épisodes de la crise de l’Euro… plus besoin de série TV avec tout ça.

17 Novembre 2011

Voici l’info que je cherchais pour y voir plus clair sur l’avenir de l’Europe :

Lorsque les tensions mondiales se concrétiseront, chaque région du monde sera dans l’obligation d’élaborer des plans d’urgence, en s’appuyant sur ses ressources propres : l’Amérique du Nord utilisera son charbon et ses pétroles non conventionnels, l’Asie son charbon qui sera toutefois rapidement insuffisant pour des besoins énergétiques en forte croissance. L’Amérique du Sud et l’Afrique pourront s’appuyer sur leurs ressources renouvelables (biomasse, hydraulique, solaire) et sur leurs énergies fossiles. La Russie – CIS et le Moyen-Orient seront en position de force car durablement excédentaires en énergie fossile. Par contre, l’Europe qui ne dispose ni de réserves fossiles et fissiles, ni de l’espace nécessaire à un développement massif des énergies renouvelables, sera dans une situation particulièrement fragile.

Ce qui infirme l’analyse du GEAB. Quand on comprends l’esprit américain, on comprends qu’ici on n’est ni progressiste, ni tenace. On ne va pas d’avant en tant que peuple (je parle pour l’Europe du sud, le nord semble beaucoup moins embrumé que nous). Nous sommes les vassaux des USA et je n’ai pas une seule once de doute qu’on sera sacrifié pour donner une bouffé d’air aux USA. Ha oui, il nous reste le gaz de schiste ! lol

15 Novembre 2011

Selon Jorion, le 23 novembre, dans 1 semaine, on arrive de nouveau sur une échéance pour la dette USA (le plafond serait de nouveau atteint si j’ai bien compris) A suivre donc.

Sarkozy parle à la France en ce moment. Pour une fois, 2 mesures pour lesquelles je ne suis pas foncièrement contre (sous réserve) : le jour de carence pour les fonctionnaire (mais aussi un de plus pour les salariés du privé) et 7 heures de travail pour les bénéficiaires du RSA, ce qui nous fait du minimum du 66€ de l’heure. Donc, pourquoi pas, avec 3 objections près :

  • on va leur faire faire quoi comme travail ? parce que si c’est pour de l’occupationnel, c’est pas la peine, si c’est pour faire un job déjà pris, c’est un mauvais calcul.
  • est-ce que c’est couplé avec une diminution des cotisations qui servent à payer le RSA ? sinon je ne vois pas pourquoi je cotiserais s’il n’y a plus de prestation derrière …
  • ok c’est super de taper sur les faibles et les petits (sauf ceux avec talonnette bien sûr) mais quand est-ce qu’on tape aussi sur les gros ?

Dites AAA !!!

Une étude Allemande révèle que la France devrait déjà avoir perdu son AAA, puisque classée entre l’Italie et l’Espagne en terme de compétitivité ! Avec un état dinosaure, une bulle immobilière, etc… il était temps !

La grande question c’est : vas-t-on perdre le AAA avant ou après les élections ? Et l’autre grande question c’est : que devient le FESF sans le AAA de la France ? De toute manière pour les marchés la France n’a déjà plus son AAA, de ce point de vue la, ce sera symbolique. Au point que la France (qui doit sûrement être derrière tout ça) tente de changer les règles du jeu pour interdire sa propre dégradation ! lol J’avoue que la, c’est fort. "Ils" ne cesseront jamais de m’étonner.

14 Novembre 2011

Et un sauvetage bidon, un

Je me doutais que le plan de sauvetage de la Grèce était bidon … mais je ne pensais pas que c’était à ce point. Olivier Berruyer nous montre à quel le sauvetage n’est rien d’autre qu’un maquillage comptable pour "faire croire que".C’est au delà du "foutage de gueule", il faudrait inventer de nouveaux  mots pour ça. Quand même … je me demande aussi que font les journalistes "officiels", c’est leur boulot de nous expliquer ce genre de choses, non ? après on s’étonne …

"pas d’Europe sociale qu’on vous dit !"

Vous savez que l’aide au démunis va être réduite de 80% en janvier 2012, ce qui inquiète beaucoup les resto du coeur, notamment. Mais ouf ! ‘Allemagne vient à la rescousse. Raison invoquée ? lisez bien :

Ce qui est en jeu c’est le principe qu’à l’avenir l’Union européenne ne finance pas de politique sociale

Mais alors l’Europe sociale c’était quoi ? En tout cas en 2014, ca sera fini. Tous les jours, on paye plus d’impôts, mais de l’autre coté on réduit les services qu’ils sont censé payer ? cherchez l’erreur… car ce n’est pas une anecdote, mais une tendance de fond.

12 Novembre 2011

Moderniser l’état ?

"Le déficit, la dette, c’est en quelque sorte la drogue des états qui ont peur de se moderniser".

la dette est une drogue … bon, ca ferait rire un économiste mais disons pour simplifier que OUI, elle l’est devenue. Par contre Fillon qui nous parle de moderniser … la on commence a comprendre. On prends l’excuse de la dette pour dire que "l’austérité" c’est de la modernisation. Ce qui est faux bien entendu. Si le plan de rigueur était de la modernisation, j’aurais applaudi … mais je l’ai lu, et ce n’est pas du tout ça.

Par contre, les états du nords de l’Europe, eux, oui, ils modernisent a fond, et eux se débarrassent de la (mauvaise) dette. Pour Fillon dire ça, c’est de la démagogie, pour les états du nord, ca serait juste la vérité.

En fait, une même phrase peut être vraie dans la bouche de l’un, et fausse dans la bouche de l’autre.
Elle n’est pas vraie ou fausse "dans l’absolu", mais dans un contexte particulier. C’est vrai si on fait ce qu’on dit si on sait de quoi on parle. Mas arrêtons la "philo" (ceci dit c’est important quand même pour décoder l’actualité, car souvent les politiques récupèrent des phrases hors contexte qui sonnent bien pour nous manipuler).

Alors ca serait quoi de moderniser l’état … ce qui n’est pas le cas du plan Fillon Austérité 2.0 (en attendant le 3.0). Moderniser l’état ca serait faire quelque chose du goût de ce que propose Pikkety : la révolution fiscale (je suis en train de lire son livre). La je dirais "oui", bravo. Ca serait réformer le système de santé pour qu’il se libère de l’influence des loobys. Etc … tout ce qui irait dans le sens de la simplification, de l’efficacité, et de l’économie, qui permettrai de réduire l’intensité énergétique du pays se rait le bien venu. (Et en partie c’est ce que la reforme énergétique des bâtiments fait, ça c’est un bon point).

Arnaque bancaire

Je ne suis même pas sûr si je sais toujours lire le Français, ou bien peut-être je suis dans une sorte de cauchemard tellement ce que j’ai lu me semble hallucinant. A moins que ce ne soit une mauvaise vulgarisation ? Si quelqu’un sait m’expliquer ou confirmer le contenu de cet article (le plus lu sur Atlantico) :

C’est comme si la Grèce, constatant que sa dette de 350 milliards d’euros ne cote plus que la moitié sur les marchés, décidait d’inscrire 175 milliards de recettes à son budget. Ca ferait rire tout le monde, et c’est pourtant ce que font les banques américaines et européennes depuis la crise de 2008 pour enjoliver leurs résultats, et accessoirement verser des bonus au passage.

Et on laisse faire en toute impunité ???

PS : Un ami ancien trader BNP m’a confirmé ces pratiques.

11/11/11

Comme vous le savez j’ai annoncé il y a longtemps la perte inéluctable du AAA Français. S&P à "prévenu par erreur" certains de ses clients à ce sujet. Tandis que Pecresse prouve qu’elle n’a rien compris à l’histoire : si Attali dit qu’on à déjà perdu "de facto" notre AAA, c’est parce que le spread (différence entre les taux des bons aux trésors) de la France et l’Allemagne s’envole (de même que les CDS Français). Tout cela, je l’ai déjà expliqué il y a longtemps et il ne faut pas être bien futé pour comprendre. Mais l’idée, c’est de ne pas jeter de l’huile sur le feu en affolant les gens. Pourquoi ? parce que le FESF qui doit sauver l’Euro dépends du AAA Français ! Même Sark.ozy s’inquiète et dit qu’il fera tout pour éviter l’horreur de la guerre … alors qu’en réalité, il fait tout pour qu’elle arrive a vouloir forcer dans une direction qui est contredite par tout : les économistes, les peuples, et l’histoire (pic pétrolier en vue).

(aparté économique : comme le montre la discussion sur un autre blog, mathématiquement parlant, sortir de l’Euro, dévaluer la monnaie pour redevenir compétitif et réduire la dette est équivalent a réduire les salaires, les loyers et les prix d’achat, mais impossible a réaliser dans la pratique)

Du coup, ça nous fait un total de 6 têtes tombées :

  • Berlusconi pour l’Italie
  • Papandreou pour la Grèce
  • Radicova pour la Slovaquie
  • Zapatero pour l’Espagne
  • Socrates pour le Portugal
  • Cowen pour l’Irelande

Partout c’est la même histoire, c’est "les vilains marchés" (que Nabot 1er gesticulateur en chef nous avais promis qu’il allait les mettre aux pas, avec les paradis fiscaux, et bla, et bla, et bla) qui prennent le pouvoir. Normal puisque la dette est sacrée. La dette n’est pas inutile en soi, emprunter pour construire des écoles ou Internet, pourquoi pas … mais la le problème, c’est que notre dette, on l’a emprunté a 70% a des étrangers qui attendent après nous pour leurs retraites ! Du coup, nous pour payer, on prête a la Grèce, l’Espagne et les autres pour rembourser à notre place ! lol

Ponzi vous avez dit ? Et oui … la dette n’est pas mauvaise en soi, mais ponzi oui !

Nous sommes donc en plein coup d’état. Ce ne sont plus les peuples qui choisissent leur dirigeants, mais les marchés. D’ou quelque "indignation" par ci par la, mais qui ne changera rien a l’affaire. On se transforme en €URSS. Je l’avais dit il y a plusieurs mois, 2 options s’offraient à nous, car l’Europe/Euro qui nous connaissions allaient mourir :

  • soit passer sous une forme dictatoriale
  • soit l’Euro disparaissait

Il n’y a pas de 3ème voie. Merkozy fait tout pour obtenir une guerre, ils finiront bien par y parvenir. A moins que les élections à venir de 2012 et 2013 ne leur coupent l’herbe sous les pieds. Vous avez remarqué je suppose qu’a chaque plan de sauvetage, les chose empire juste après ? et pourtant chaque plan est annoncé comme la dernière chance, comme "ca y est, c’est l’ultime solution la meilleure du monde qu’on vous a trouvé rien que pour vous sauver". Cette comédie durera tant qu’elle trouvera des gens pour ne pas s’y opposer. A moins que les marchés n’en décident autrement ! lol

Par contre la boulette de S&P a changé une chose : la France qui faisait profil bas jusque la et qui volait en dessous du radar comme on dit, se retrouve sous les projecteurs. Et quand ils vont s’apercevoir qu’on n’est pas si différent que ça de la Grèce (plein de rentes clientélistes, de niches sociales et fiscales, de comptes truqués, un état ruiné, un pays vieillissant, une énorme bulle immo)… ca va  jeter un froid.

Ha oui et ne pas oublier de suivre la faillite de MF Global et le "scandale" de ISDA (c’est eux qui disent que la faillite de la Grèce ne doit pas déclencher les CDS du moment que la décote se fait sur une base volontaire). Je le mentionne juste pour mémo. On n’entends plus parler des vieux scandales du MERS et autre … un scandale en chasse un autre.

Bon courage à tous, ca va swinguer.

9 novembre 2011

Heureusement que la Grèce a été sauvée (lol), du coup le taux du 10 ans Italien prends 10% aujourd’hui (ayons une pensée émue pour Berlusconi qui n’aura plus que sa retraite pour se payer des "Bunga Bunga" comme au bon vieux temps). Du coup, celui qui va le remplacer n’est autre qu’un Goldman Boy (Mario Monti, mais c’est pas encore sûr) !!! Mais oui, vous avez bien entendu, Glodman Sachs, vous savez, la petite financière qui a aidé la Grèce a truquer ses comptes pour rentrer dans l’Euro, et qui en plus a parié qu’elle allait tomber pour fraude comptable ! lol Vous savez, le gars qui est a la tête de la BCE, Draghi, c’est aussi un goldman boy !

Que vont-ils nous inventer pour le prochain sauvetage du coup ? le rétablissement de l’esclavage ?

Le problème fondamental de l’Europe :

Imaginons les EU d’Europe. Voterez-vous pour un Danois qui ne parle pas le Français ?

Nouvelle présentation du blog pour plus de facilité (pour moi) de mise à jour, et donc plus d’informations "hot" pour vous. Ici je met les idées au fil de l’eau. Les mises à jour d’articles, je ne maintiendrai plus l’historique dans l’ancienne page "la vie du blog", c’est trop fastidieux et relativement inutile vu que je rappelle souvent la lecture des articles selon l’actu.

1er novembre 2011

Décidément le sauvetage de la dette grecque est plus palpitant que Dallas. Le référendum surprise, le renouvellement de l’état major de l’armée, l’Italie en grande difficulté (sont taux de refinancement a 10 ans dépasse les 6%, ce qui le rends insoutenable et rends le FESF caduque), les bourses qui chutent, le G Vain, alors que Merkozy semblait encore vendredi dernier "triompher" (il n’en était rien puisque l’accord signé n’aurait permis de tenir que quelques mois). Pendant ce temps la bulle chinoise commence a exploser, les USA devraient bientôt refaire parler de leur plafond de dette, le AAA de la France menacé par la faillite de Dexia et le programme de François Hollande, MLP qui peine a trouver ses 500 signatures, un peuple grec a qui on demande son dernier vote (puisque s’il disent oui, ce sera la fin de la démocratie chez eux, qui en sont les inventeurs, un comble historique), faillite de MF Global aux USA, les tensions "Palestiniennes" a leur comble après que l’UNESCO aie reconnu le "pays", la charia en Lybie et les islamistes qui récupèrent le printemps arabe, la grève Air France (évidement personne ne fait le lien avec le pic pétrolier et pourtant). Bref, on ne s’ennuie pas !

19 septembre 2011

Pfiouuu ! actu chargée avec un air de fin de partie ! On a le GEAB 57 qui lance un avis de tempête pour nomvembre 2011 aux USA :

Ainsi, en Novembre 2011 les Etats-Unis se préparent un « perfect storm » politico-financier qui fera ressembler les problèmes de l’été à une légère brise de mer. Les six éléments de la future crise sont déjà réunis [32] :

. le « supercomité » [33] chargé de décider des coupes budgétaires pour lesquels il n’y a eu aucun accord cet été s’avèrera incapable de résoudre les tensions entre les deux partis [34]

. l’automatisme des coupes budgétaires censé se mettre en place faute d’accord entraînera une crise politique majeure à Washington et des tensions croissantes notamment avec les militaires et les bénéficiaires des aides sociales. Dans le même temps, cet « automatisme » (une véritable abdication du pouvoir décisionnel par le Congrès et la Présidence des Etats-Unis) génèrera des troubles majeurs dans le fonctionnement de l’appareil d’Etat.

. les autres grandes agences de notation rejoindront S&P dans la dégradation de la note US et la diversification hors des Bons du Trésor US s’accélèrera, sachant que les Etats-Unis dépendent désormais essentiellement de financements à court terme [35]

. l’incapacité de la Fed à faire autre chose que parler et à manipuler les bourses ou les prix de l’essence aux Etats-Unis [36], rend désormais impossible tout « sauvetage » de dernière minute

. au cours des trois mois à venir, le déficit public US va s’accroître considérablement car les revenus fiscaux sont actuellement déjà en train de s’effondrer sous l’effet de la rechute en récession [37]. Autant dire que le plafond d’endettement accru voté il y a quelques semaines sera atteint largement avant les élections de Novembre 2012 [38] … et c’est une information qui va se répandre comme une traînée de poudre dès le quatrième trimestre 2011 … renforçant toutes les craintes des investisseurs de voir les Etats-Unis suivre l’exemple de l’Euroland pour la Grèce et obliger leurs créanciers à assumer de lourdes pertes

. le nouveau plan de Barack Obama en matière de lutte contre le chômage n’aura aucun effet significatif. D’une part, il n’est pas à la hauteur du défi et ne peut pas de ce fait mobiliser les énergies du pays ; et d’autre part, il va être taillé en pièces par les Républicains qui ne conserveront que les réductions d’impôts … dont le seul résultat sera d’accroître encore plus l’endettement du pays [39].

Par contre, ils deviennent de plus en plus coloré pro-Europe/anti-méchant-zusa et la dessus je ne les suis pas. Le coup de "En Europe on prends le temps de réfléchir", ce n’est pas ce que je lis en filigrane de l’actualité. Au contraire, trop de tensions et de désaccord, et la bête n’en fini pas de mourir. La réunion soit disant salvatrice de l’Ecofin ce WE a finalement être raccourcie et n’a rien donné.

La réunion des ministres des finances européens s’est hier terminée en quenouille.

Et même si la Grèce est toute petite, comparé aux problèmes des USA, il ne faut pas perdre de vue que c’est un domino. Derrière il y a les CDS et la, c’est une autre histoire. En Allemagne, le parti pirate fait 9% (parti technophile, transparent, démocratique – pour de vrai – et promouvant la vie privée) ce qui montre que la contestation populaire s’accroit au fur et a mesure de la procrastination politique. L’échec électoral de Merkel ne va pas l’aider dans le sens du fédéralisme et des Eurobonds (plusieurs experts s’accordent a dire qu’en raison de la lourdeur Européen ils sont mort nés, mais je n’ai pas bien compris l’explication). Même le dégoutant StraussKhan et sa pseudo-repentance avoue que la Grèce devrait faire faillite et il n’est pas le seul. Les tensions montent de partout, le pays-bas s’inquiète de son OR, Ron Paul a plus de succès qu’escompté, les 5 banques centrales principales lancent une opération massive, en Suisse le brusque revirement de politique monétaire fait perdre 2 milliards a UBS. Etc … ah oui, la prolongation de la dette US a déjà été consommée, ce qui va raviver les débats a nouveau, le banques Françaises dégradées, …

Ca donne vraiment l’impression qu’ils n’ont plus de solution pour la Grèce (en plein Soft Bank Run) et qu’il vont annoncer la faillite, sachant qu’après, c’est le grand saut dans l’inconnu (a cause des CDS je répète, n’écoutez pas les Ouéda qui viennent vous dire que le bilan de leur banque est blindé, c’est les CDS qui comptent). Ha oui, maintenant les grandes multinationales font des procès aux petits blogueurs. Il paraît que ça les mets en danger ! hahaha Qui se sent morveux se mouche !

On est en pleine crise de confiance. Je ne sais pas ce qui se prépare, mais … c’est pour dans pas très longtemps. Comme je le disais précédemment, 2012, coïncidence étrange, va voir les plus importantes élections présidentielles de la planète combinées : les USA avec son Tea Party, la France avec le FN qui monte qui monte, l’Allemange avec Merkel en perte de vitesse, et la Russie avec Medvedev le mondialiste et Poutine le nationaliste. J’ai des gros doute que la situation tienne jusque la malgré les redoublement d’efforts. Mais il est clair que 2012 sera un tournant.

12 septembre 2011

Je viens de regarder le dernier Capital sur M6Replay. Lol. Ha ben c’est bizarre, la crise revient ! Ben alors ? on m’aurait menti ? les journalistes tombent de haut. Mais que se passe-t-il ? Jouent-il les ingénus ? sont-ils idiots ? 3 ans de pipo sur la crise ca laisse des traces visiblement ! Ha oui c’était les pousses vertes en 2009, c’était fini la crise. Ben alors ?

Central falls petite ville des USA : ils virent les employés et utilisent des bénévoles à la place, il ne restera plus qu’a utiliser gratuitement les anciens travailleurs maintenant au chômage ou a la retraite anticipée. Ailleurs : les citoyens s’occupent de la criminalité à la place des policiers – prostituées et dealer dans les rues, 1 policier sur 2 remercié. Bref, les gens font bien gratuitement ce que d’autres faisaient mal en étant payés ! lol Mais le vrai problème, c’est que ces activités ne sont pas imposables. En tout cas, la résilience est intéressante a observer et donne un peu d’espoir (aux USA du moins). Ca porte un nom : la tier-mondisation. Mais bien sur on va nous dire que c’est un progrès, on va nous le vendre …

Valérie Peceresse : "la crise est derrière nous" ! LOL
Machin PDG de la SoGé : "les banques se prettent entre elle, elle vont bien" ! RELOL

Vive la novlangue.
Les pauvres, ils n’ont plus une once de crédibilité. Ca en devient tellement ridicule, j’ai un peu pitié pour eux. Ils ne doivent même pas savoir qu’Internet se fou d’eux, ils doivent en être resté a la TV ces dinosaures.

Bref, la bourse ouvre à la baisse, -4% au moment ou j’écris. Dégradation des notes des banques françaises prévues pour la semaine. Le FMI doit se prononcer sur l’aide a la Grèce . Etc…

Tout cela devient totalement ridicule. Les gesticulations des politiques et leur plans de pseudo-sauvetage et la rigueur masqué. Je vous le dit, les problèmes de la France vont vraiment commencer après les élections, si le bousin n’explose pas avant. Les rumeurs de faillites sur la Grèce sont de plus en plus insistantes. Et les Allemands n’ont pas trop envie de payer

21 août 2011

L’or est satellisé a 1849$ ! Bientôt les 2000$. Et ce n’est pas prêt de s’arrêter.

La Grèce ne devrait pas tarder à refaire parler d’elle. En coulisse des mouvements de fond se préparent. La prochaine échéance étant le 15 septembre.

  1. La récession ne pemertra pas à la Grèce de rembourser (comme prévu !)
  2. Un accord entre Athène et Helsinki menace la cohésion du plan de sauvetage Européen (sous la pression du parti nationaliste local).
  3. A cause des risques (dont elles doivent être au courant) les banques Européennes rapatrient les capitaux qu’elles avaient placées à la FED (ce qui à permis le QE). Cela montre qu’elles n’ont pas confiance en l’Euro, et qu’elles sont mal. D’ou les marchés boursier qui chutent lourdement ces dernier temps d’ailleurs.

Je prévois que la situation va encore tenir, coûte que coûte, jusqu’au prochaines élections (, 6 mai 2012 en France, 6 novembre 2012 aux USA, 2013 pour l’Allemagne). Mais passé ce cap, les "nationalistes" (FN, Tea Party) vont probablement mettre trop de bâtons dans les roues des politiques libérales. L’Euro ne devrait pas y survivre, et le dollar non plus d’ailleurs à terme. Ceci dit, j’ai du mal a voir comment ils vont passer le cap du 15 septembre pour tout dire ! Car si les marchés paniques, c’est que quelque chose se prépare.

26 juillet 2011

L’or a 1610$. La Grèce encore sauvée (de plus en plus in-extremis) pour ? un an ? 6 mois ? 3 mois ? Pour rappel (source blog de Jovanovic) :

- Faillite.1 mai 2010 : prêt de 110 milliards d’euros au taux d’environ 5%, remboursable sur 3 ans.
- Faillite.2 mars 2011 : prêt de 110 milliards d’euros au taux d’environ 4%, remboursable sur 7,5 ans.
- Faillite.3 mai 2011 : prêt de 110 milliards d’euros avec 101 milliards d’euros d’intérêts payables sur 30 ans, si la croissance est supérieure à 2,5% par an (et que les poules ont des dents).
- Faillite.4 juillet 2011 : prêt de 150 milliards d’euros sur 15 ans avec un taux d’intérêt de 3,5 à 4%, environ.

Encore un peu de temps acheté a crédit, du bout des doigts. De toute manière les taux et les CDS ont déjà donné le verdict : le CDS Français est toujours au dessus de 100 (et remonte a nouveau) et le spread avec l’Allemagne n’est pas redescendu en dessous de 50. Donc ce plan est mort né, comme les précédents. Sachant que le Portugal, l’Italie, l’Irlande attendent leur tour. D’ailleurs à propos de l’Irlande, on a un petit défaut de paiement qui arrive le 28 juillet (à priori ce n’est pas systémique). Et Chypre aussi qui s’y met apparemment.

Coté USA on joue avec les nerfs des marchés. Toujours pas d’accord sur la dette, alors qu’on rentre dans la zone d’incertitude, car si un accord venait à être signé, il faudrait quelques jours pour qu’il soit effectif, et donc, pas que le 2 août il n’y ai pas défaut de paiement. En l’occurrence, cela pourrait être le 15 août pour des paiements de bons aux trésors. Mais les marchés commencent à réagir, c’est ça qui compte. On rentre dans la zone rouge. Chaque jour qui passe va voir le climat s’alourdir. L’impensable est tout proche.

A part ça moi ça va ! et vous ? lol

20 juillet 2011

Plus que 2 semaines pour les USA (jour pour jour) et toujours pas d’accord permettant d’éviter la dégradation de la note des USA en vue ….

A la différences des 10 fois précédentes (depuis 2001) et des 74 fois depuis 1962 … ou les républicains et démocrates ont toujours trouvé un accord, cette fois, il y a le tea party qui empêche de tourner en rond ! L’air de rien … le mécontentement américain populaire change la donne ! Même si ca fait pas la une des médias. Et c’est, je le repepette, amené a s’amplifier. Ce n’est pas un épisode passager.

Il n’y a pas et il n’y aura pas de reprise endogène :

comme vous pouvez le voir il faut dépenser plus d’un dollar pour obtenir 1$ de croissance.

En Europe, on va voir le sommet de demain, mais déjà est annoncé … qu’il ne faut pas en attendre grand chose. En effet, au final, quelque soit la solution envisagée de "fédéralisme" (eurobonds, ministre des finances, taxe financière, fond de stabilité), les Allemands ne sont pas trop chauds, parce que ca revient à ce que ce soit eux qui payent. Dans un contexte de crise et de chacun pour soi, ce genre de fausse solidarité ne tiendra pas sur le long terme. Donc on cherche a gagner du temps, mais les marchés veulent une réponse. Et ils attendent la faillite (ils ont parié dessus).

Donc bref, a force de jouer avec les nerfs des gens et de repousser l’inévitable, on se dirige vers un scénario du pire. Espérons que cette histoire ne va pas s’éterniser.

17 juillet 2011

Encore un semaine sous haute tension en prévision. Aux USA le débat sur la plafond de la dette s’envenime. En Europe, le cas grec traine en longueur et on commence a parler de défaut partiel. Les 2 problèmes sont a échéance très courte et doivent être absolument réglés cette semaine sous peine de commencer a provoquer des conséquences (très) fâcheuses. Car les conséquences (moins fâcheuses) sont déjà la : dégradation des notations des états de l’Europe du sud, fuite des capitaux vers les USA (qui fait baisser leur taux … sans avoir besoin de QE3 … pour l’instant). Les gens prennent peur, dans toutes les couches sociales, et on assiste a un bank run soft. Mais déjà les banques prennent des mesures pour dissuader les gens de retirer leur sous. J’entends de rumeurs de restrictions sur les achats d’or. Si ca arrive ce sera un mauvais signal pour la suite.

Coté politique en France, c’est à pleurer ! La Gauche, j’ai l’impression de voir des débile mentaux. Les débats et propositions sont d’une nullité affligeante, j’ai presque honte pour la France. Mais ils ont quel age sans rire ??? ils vivent dans quel monde ??? Sarko s’enlise en Lybie, ce qui pourrait lui couter la présidence s’il ne règle pas vite ce problème. Car il est censé être "l’homme fort et responsable".

Le spread France/Allemagne augmente. Le CDS Français dépasse a nouveau les 100 ! Très mauvais signe. Si la crise grecque n’est pas réglée cette semaine, vous pouvez vous attendre a un nouveau plan d’austérité, de rigueur rigolote (ha non, Largarde est partie faire ses calembours au FMI, zut) pour la rentrée, aussi sûr que 2 et 2 font 4.

Coté économie, le chômage perdure et même remonte aux USA, alors que la croissance est faiblarde. Vu le stimulus qu’il y a eu derrière, ça déçoit ! Et ça fait peur. Bon pour ceux qui savent pour le pic pétrolier, aucune surprise la dedans. Au contraire même… toute cette comédie n’est que perte de temps tant qu’on n’affronte pas les vrais problèmes. De toute manière en 2012, croisement de l’offre et la demande (c’est pas pour rien qu’ils piochent dans les réserves stratégiques). Donc attention, dans quelques temps (on compte en années la) retour des pénuries et rationnements … s’il n’y a pas de guerre d’ici la.

4 juillet 2011

Voila, on y est, le 29 juin est passé.

  • Le QE2 (quantitative easing – maintenir les taux bas) de la FED à pris fin sans être suivi d’un QE3. Les taux remontent en flèche ! Ca ne saurait durer, et si cela durait, cela ferait perdre à la France son AAA dans peu de temps. Cela ferait couler l’Europe même, a moins que les US n’en pâtissent en premier ! lol
  • Lagarde à été élue sans surprise au FMI. A priori donc, le FMI va aider la Grèce.
  • Pour l’instant l’aide de l’Europe à la Grèce est conditionnée a celle du FMI. Tout n’est pas encore joué, mais il semble bien que le problème soit encore repoussé de quelques mois. Est-ce que le peuple grec va finir par se rebeller ? la question serait plutôt quand.
  • Je pensais que la mise en servitude pour dette était interdit, apparemment, je me trompais, de la bouche même de Jean-Claude Juncker. Car le sauvetage de la Grèce c’est le dépeçage de l’état grec en pièce qu’on vends au plus offrant, et la mise en esclavage du peuple. Franchement, je ne vois pourquoi le FMI se priverait d’une telle opportunité.
  • Petite surprise en route, l’état du Minnesota a fermé ses portes. Plus d’argent. N’a plus, finito. A part ça, c’est la reprise. lol
  • Toujours pas d’accord sur le plafond de la dette américaine. Pour l’instant, ca reste un affrontement politique, les marchés n’anticipent pas de vrai problème.
  • Le baril de Brent est toujours au dessus de 110$ alors même que l’utilisation des réserves stratégiques de pétrole était censé faire baisser les cours pendant au moins un mois et qu’il parlent déjà d’augmenter la pioche. Mauvais signe. Peut-être le plus alarmant de tous.
  • Le slow bank run continue (plus violent en Grèce qu’ailleurs). A force de jouer avec les nerfs des gens "je te sauve, je te sauve pas", la méfiance s’installe. Les gens veulent protéger leurs économies et es détournent, petit à petit, des banques (pas tout le monde, mais un faible pourcentage est suffisant). Les banques fragilisées commencent a restreindre les capacités de retirer de l’argent ! Du coup, on se dirige vers une situation à la "corralito" : pour enrayer la fuite des banques, l’Argentine a fait passer une loi. Mais ce ne fut que reculer pour mieux sauter, comme l’histoire l’a montré.

Quand le corps humain est en danger (par exemple a cause du froid) il diminue l’afflux de sang dans les extrémités. L’idée c’est de sacrifie les parties "non vitales" ou "non centrales". Le coeur et les poumons doivent être préservés à tous prix, même s’il faut sacrifier un doigt ou un bras. L’afflux de pétrole commence à se raréfier petit à petit. Ce sont les états "a l’extrémité de l’empire" qui sont touchés : l’afrique, les pays arabes, puis maintenant les pays pauvres de la l’Europe, Grèce, Portugal.

Sans avoir la grille de lecture du pétrole, on ne peut pas vraiment comprendre ce qui se passe, c’est le fil qui relie tous les points pour faire un dessin cohérent. On est rentré dans la phase de déplétion. Les troubles ne font que démarrer. La crise va continuer, d’une manière ou d’une autre. Mais pour l’instant, on est relativement à l’abri. A moins de retournement de situation (mais j’en doute) sur la Grèce.

21 juin 2011

bon ben … décidément, tout se concentre sur cette fin de mois : l’aide a la grèce sera conditionné a l’adoption des mesures d’austérités … le 28 juin !

Décidement, cette fin juin sera bien chargée ! Le vendredi en 2, on sera déjà un peu plus fixé sur la suite.

11 juin 2011

Intéressante conjonction fin juin :

  • le 29, c’est la date prévue du prochain versement de l’aide du FMI à la Grèce
  • le 30 juin c’est la date prévue pour l’élection (ou la prise de fonction ?) du prochain directeur du FMI
  • on estime aussi que si d’ici fin juin le congrès US ne s’est pas mis d’accord sur le plafond de la dette, les marchés vont commencer a réagir
  • fin juin, c’est aussi la fin du QE2 … et peut-être le début du QE3
  • finalement le sort de la Grèce n’est toujours pas réglé

Donc la fin du mois va nous en apprendre pas mal sur la suite des opérations

1er juin 2011

Semaine décisive ! Surveiller de près la Grèce. Hier, devant les paroles rassurante de Junker et l’attitude "conciliante" de l’allemagne l’Euro décollait, les taux grecs se détendaient. Aujourd’hui, le FMI annonce qu’il ne versera pas la 2ème tranche de l’aide. Sachant que la Grèce, sans aide n’a de quoi tenir que jusqu’en Juillet, plus ou moins. Coté Grec, les protestations augmentent, et la CIA prévient qu’en cas de nouvelle cure d’austérité, il y aurait carrément des risques de coup d’état militaire. Les conditions du prêts a la Grèce se durcissent, on leur demande de l’OR ou alors que ce soit des instances externent qui privatisent. Bref, pour l’instant, on est en ballottement, mais la Grèce n’est que le premier domino de l’Europe. Si, plutôt, quand elle va tomber, cela entraînera la restructuration globale de l’Europe. Plusieurs "forces"/"tendances" sont a l’œuvre. D’une part, le "retour en arrière", et d’autre part "l’intégration économique". C’est un peu plus compliqué, mais pour faire simple, soit on revient a la démocratie "locale", avec tous les problème d’isolationnisme que ca implique, soit les états se dissolvent dans l’union économique dans une sorte de dictature économique. Il se peut qu’on soit fixé dès la fin de la semaine. Bon d’un autre coté, c’est peu probable qu’ils lâchent la Grèce sous peine de tout faire s’écrouler …

24 mai 2011

La BCE est virtuellement ruinée !

Apparemment, si la Grèce fait défaut, ce ne sont pas les banques qui sautent, mais la BCE … d’où l’acharnement à sauver la Grèce. Enfin bon, pour ma part, je me demande qu’est-ce qu’on sauve au juste ? l’état ? la démocratie ? les dettes ? l’Euro ? les fausses promesses électorales ? la BCE ? parce que les jeunes Grecs (et Espagnols et autres) … je ne les trouve pas très sauvés eux.

Après plus d’un an de sauvetage continu … franchement ça fait pas sérieux. Même si dans le fond tout le monde se doute bien que ce n’est qu’une manière de gagner un peu de temps avant les prochaines élections. Ceci dit, il semble que même ça, ce sera dur à tenir. C’est vraiment pas dit que l’Europe tienne l’année. Les Allemands ne veulent plus "sauver" les Grecs (avec leurs bénéfices commerciaux), les Grecs ne veulent plus être sauvés non plus (je les comprends, sauvé veut dire que le pays est débité en tronçons et vendu aux plus offrants … oups, il faut dire privatisé). Est-ce que la Chine va encore venir compter les points et ramasser les morts en léchant les babines ?

A coté de ça, on a les problèmes qui continuent de s’accumuler et s’amplifier :

  • le scandale des foreclosuregate qui continue
  • le plafond de la dette américaine est atteinte, ils survivent avec des bouts de chandelle la bas
  • le nombre de personnes qui vivent avec des foods stamps continue d’augmenter
  • le Japon qui se débat avec le nucléaire
  • les révolutions arabe continuent et certains ont sombré dans la guerre
  • la Chine en surchauffe avec des bulles sur le point d’éclater

En un an, après tout ces sauvetages, on voit l’amélioration ! lol

J’ai plutôt l’impression que les problèmes éclatent tellement vite qu’ils n’ont pas le temps d’être résolus, ni même compris avant que le suivant n’explose à son tour. Les politiques sont pris de vitesse. Souvenez vous l’époque bénite ou le plus scandale était Maddof… maintenant les agences de notations dégradent a tours de bras l’Europe. Et pourtant la crise est officiellement terminée ! quelle blague. En tout cas, les gens mal informés le croient, et continuent comme si de rien n’était.

D’un autre coté, l’Islande, qui a dit "non", qui n’a pas été sauvée, qui n’est pas dans l’Euro s’en tire bien au contraire. Voila ! Du coup, voici ce qui pourrait se passer suite a un défaut de la Grèce (en faisant abstraction des problèmes aux USA).

   Every bank in Greece will instantly go insolvent.
  The Greek government will nationalise every bank in Greece.
  The Greek government will forbid withdrawals from Greek banks.
  To prevent Greek depositors from rioting on the streets, Argentina-2002-style (when the Argentinian president had to flee by helicopter from the roof of the presidential palace to evade a mob of such depositors), the Greek government will declare a curfew, perhaps even general martial law.
  Greece will redenominate all its debts into “New Drachmas” or whatever it calls the new currency (this is a classic ploy of countries defaulting)
  The New Drachma will devalue by some 30-70 per cent (probably around 50 per cent, though perhaps more), effectively defaulting 0n 50 per cent or more of all Greek euro-denominated debts.
  The Irish will, within a few days, walk away from the debts of its banking system.
  The Portuguese government will wait to see whether there is chaos in Greece before deciding whether to default in turn.
  A number of French and German banks will make sufficient losses that they no longer meet regulatory capital adequacy requirements.
  The European Central Bank will become insolvent, given its very high exposure to Greek government debt, and to Greek banking sector and Irish banking sector debt.
  The French and German governments will meet to decide whether (a) to recapitalise the ECB, or (b) to allow the ECB to print money to restore its solvency. (Because the ECB has relatively little foreign currency-denominated exposure, it could in principle print its way out, but this is forbidden by its founding charter. On the other hand, the EU Treaty explicitly, and in terms, forbids the form of bailouts used for Greece, Portugal and Ireland, but a little thing like their being blatantly illegal hasn’t prevented that from happening, so it’s not intrinsically obvious that its being illegal for the ECB to print its way out will prove much of a hurdle.)
  They will recapitalise, and recapitalise their own banks, but declare an end to all bailouts.
  There will be carnage in the market for Spanish banking sector bonds, as bondholders anticipate imposed debt-equity swaps.
  This assumption will prove justified, as the Spaniards choose to over-ride the structure of current bond contracts in the Spanish banking sector, recapitalising a number of banks via debt-equity swaps.
  Bondholders will take the Spanish Banking Sector to the European Court of Human Rights (and probably other courts, also), claiming violations of property rights. These cases won’t be heard for years. By the time they are finally heard, no-one will care.
  Attention will turn to the British banks. Then we shall see…

18 mai 2011

Le chaos se repend. Si vous regardez d’une année sur l’autre … c’est quasiment tangible. On sent comme un vent de folie dans l’actualité qui s’enchaîne à un rythme effréné.

  • L’Europe, discrètement, continue d’être sauvée et re-sauvée tous les mois …
  • Les USA "virtuellement" en faillite. Ils (le gouvernement fédéral) ont atteint le plafond de la dette, et continue de payer en piochant dans les caisses de retraites. (Ils peuvent tenir jusqu’au 2 aout). Ce n’est probablement qu’une passe d’arme pré-électorale. Personne ne s’affole vraiment pour l’instant.
  • La fuite du dollar continue.
  • L’Iran envoies des forces au Barhein. Point très chaud a surveiller de près.
  • La révolution arabe de la Syrie commence a "déborder" en Israël. Point très chaud a surveiller aussi.
  • La fin du QE2 arrive bientôt.
  • La recherche effrénée de nouvelles sources d’énergies conduit les hommes dans des projets à haut risques (Deepwater, Fukushima, Gaz de schiste) – Au passage, le film Gasland a été critiqué par l’industrie à propos de l’eau qui prends feu, comme quoi c’était non fondé. Et bien non, c’est maintenant "prouvé".
  • Toujours en arrière fond le pétrole… avec l’AIE qui décide de ne plus publier de données (juste au moment ou ca devient intéressant). L’année dernière c’était la guerre monétaire, maintenant, c’est plutôt la guerre des ressources qui démarre.
  • Les abeilles qui disparaissent (ils se pourrait que ce soit du aux ondes des téléphones !)
  • A surveiller aussi l’impact de l’affaire DSK (bistougate) … sur le FMI, sur la France et donc l’Europe et le monde au final ! On est en plein effet papillon. D’ailleurs a propos de DSK … moi je me demande qui est Anne Sinclair, qu’est-ce qu’elle a dans la tête, en tant que femme qui vit avec un prédateur sexuel, j’ai du mal a comprendre comment elle peut accepter ça ! (car j’ai du mal a croire qu’elle ne soit pas au courant depuis longtemps)

D’ailleurs, concernant le journal de 20h, on dirait que la crise leur a fait faire un bond vers un nouveau "standard"… ils sautent d’un "choc" a l’autre depuis 2008, et quand il n’y a rien, ils remplissent par un serial killer ou quelque chose du genre, mais on dirait qu’ils cherchent à maintenir en haleine. Un changement un peu du même style que dans les séries américaines avec l’arrivée des "24h Chrono" ou autre séries très rythmées.

19 avril 2011

Et bien, on ne peut pas dire que les choses stagnent. Sauf en surface, évidement.

Alors tout de même il y a eu quelques "coups de tonnerre" au loin ! lol

D’abord la note des USA qui est placée sous perspective négative. Ca ce n’est pas rien. Pas rien du tout. Même si ce n’est qu’une seule agence …

Ensuite, il y a la Grèce … qui est en train de faire défaut. Même si les ministres nous assurent du contraire. Ce qui va avoir des répercussions sur les banques Allemandes et Françaises et puis aussi probablement entraîner l’Irlande et le Portugal (et puis aussi l’Espagne tant qu’on y est).

Bon, rajouter à tout ça que le GEAB nous annonce un gros choc pour l’automne prochain, comparable a celui de 2008…. et jusqu’à présent, même s’ils ont un peu "coloré" les choses à cause de leur pro-européanisme, ils ont bien anticipé l’évolution de la crise. De toute manière avec le pétrole qui monte en flèche, a un moment ou un autre, l’économie va lâcher (peut-être sous la forme d’une grosse société qui fait faillite, ou bien encore des cures d’austérités et plan de sauvetage de l’économie). Mais l’étau se resserre. Les peuples vont continuer de se détourner des politiques classiques pour demander les personnalités fortes. On va rentrer dans le populisme. On sait comment tout ça fini il y a un peu plus de 60 ans …

La FED met fin a son QE2 (comprendre : création monétaire, qui officiellement n’est pas de la création monétaire, mais qui provoque quand même de l’inflation sur les matières premières mondiales … lol). A ce moment la, soit elle va entamer le QE3, accélérant le mouvement de fuite du dollar, soit en rester la et … probablement se préparer a faire faillite. Oui, la FED est actuellement virtuellement en faillite.

Bref, la crise s’enlise, s’approfondie, et prépare le prochain "choc". A la différence que cette fois les populations ne pourront plus gober les boniments de politiques. Faudra agir.

Le dollar est mort. Le pétrole pas cher est mort. Les USA et leur empire … sont mort. Mais tel le phénix le capitalisme qui y avait pris racine pourrait renaître de ses cendres (car pour l’instant nous n’avons rien pour le remplacer en tant que modèle de société). On arrive dans la décennie décisive. D’ici a 10 ans, le pétrole conventionnel aura diminué de 30%. Il ne restera que des sources d’énergies plus chères. Est-ce qu’en France on va essayer de continuer la fuite en avant avec le gaz de schiste ? ou bien vas-t-on enfin oser se dire que les centaines de milliards englouties dans les programmes nucléaires seraient mieux investis a rénover et isoler notre parc immobilier (ce qui nous permettrai de nous chauffer pour bien moins cher).

Bref, on arrive a l’heure des choix. Et je pense que tout un chacun va devoir choisir son camp.

(Ajout 25 avril) Décidément… ca va chahuter dans pas longtemps ! 

  • Le Japon, a cause de Fukushima va être obligé de vendre ses bons aux trésor américains
  • La Chine annonce vouloir solder elle aussi 2 trilliards de bons au trésor, quelle convertit en achats "concrets", et (d’après le FMI) elle va dépasser les USA dans … 5 ans
  • On va avoir un ancien de Goddman Sachs a la tête de la BCE (celui la même qui a "conseillé" la Grèce)
Conclusion : le dollar va devenir du PQ, comme je l’ai expliqué. Mais, il ne perdra pas trop de valeur par rapport a l’euro. Pourquoi ? parce que l’euro aussi devient du PQ. Ils coulent en même temps. C’est juste le reflet de notre appauvrissement relatif et absolu aussi. Ceci dit, il risque d’y avoir des chocs tout de même. La BCE annonce que la restructuration de la dette Grecque provoquerait encore plus de remous que celle de Leman Brothers. Pourtant … ils essayent bien de nous refourguer une dictature économique pour sauver l’Euro, mais ils semblent avoir du mal quand même Rien n’est joué. Mais ca va secouer. D’ici la fin de l’année probablement.

21 février 2011

Je ne reviens pas sur les révoltes qui éclatent un peu partout. Simplement quelques points à surveiller de près :

  • les grosses tensions (il y a un coté burlesque tragi-comique des députés démocrates qui fuient l’état, à la Benny Hill) au Wisconsin aux USA
  • les menaces sur les pipelines en Libye si le dictateur continue le bain de sang (non officiel mais plausible). Vous avez bien compris que si un pipeline se fait attaquer, ça aura des répercussions sur le prix du pétrole (a moins qu’il ne s’agisse du gaz ?).
  • Angela Merkel qui se prends une baffe électorale : les Allemands ne veulent plus prêter à l’Europe des PIGS semble-t-il. En attendant la prochaine réunion en mars qui va décider du sort de l’Europe. Vas-t-on tous devenir allemands ?
  • justement, les Irlandais ont leur législatives cette semaine (j’ai pas eu le temps de lire l’article, mais il a l’air très intéressant, si quelqu’un se le sent ;-) ), et mon petit doigt me dit qu’ils ne veulent plus rembourser de leur coté ! a surveiller de très très près. Si la situation perdure un peu, alors il faudra surveiller les élections présidentielles en Octobre. N’oubliez pas que la Grèce a basculé juste après les élections, quand le nouveau gouvernement à mis les pieds dans le plat.
  • Gabgbo qui nationalise les banques Françaises … pour l’instant les média (le 20h) se taisent à ce sujet, donc je suppose qu’ils vont tenter de régler ça sans faire de vague. Je ne connais pas les sommes en jeu, mais je pense que le gouvernement Français ne voudrais pas que ça fasse "jurisprudence" (ou tache d’huile si vous préférez). Donc à suivre de près aussi. Il semblerait que la somme soit de 10 milliards d’euros (sous réserve). Une paille. Un emprunt suffira a rembourser les pertes (paraît que ça marche comme ça maintenant)
  • Et dernier point : l’Islande qui a refusé de payer ses dettes à décidé de voter une nouvelle constitution qui nationalise les ressources du pays. Qui viens avec moi pour émigrer la bas ? lol (il fait froid, mais ils ont des volcans pour se réchauffer). Enfin un gouvernement digne de ce nom. Comme quoi c’est possible, et c’est pas si dramatique. De toute manière notre dette est irremboursable : trop de retraites, trop de sécu, trop d’investisseurs étrangers.

La pression continue et va continuer de monter partout. Ça peut péter à tout moment.

PS : PIM ! Kadhafi fait sa forte tête et le pétrole prends 11% en 2 jours à Newyork ! du jamais vu. Un truc de ouf. Les prix baisseront surement plus tard une fois Kadhafi parti, mais sur le long terme, la tendance est à la hausse, ainsi que les tensions sociales.


(ajout 27/02/11) Mise à jour. Quelle semaine !

  • Comme prévu changement de bord en Irlande suite aux législatives, mais sans majorité absolue. Un bras de fer s’annonce avec le FMI et l’UE sur la question de "l’aide" et du "sauvetage" de l’Irlande (en réalité il ne s’agit que démanteler, privatiser et mettre en esclavage au profit des bailleurs de fond du FMI de sorte a relancer la croissance des profits). D’ailleurs le Portugal va passer sous le grill aussi.
  • Inversement, ceux qui doivent aider, un bras de fer s’annonce aussi : 189 économistes allemands s’opposent à la politique de Merkel et proposent une restructuration (trop tabouuuu). J’ai plus le lien, mais le 15 mars, une loi va être votée en Allemagne aussi pour mettre des battons dans les roues de Merkel. Il est de moins en moins probable que ce mécanisme d’aide de l’UE (qui n’est de toute manière qu’une fuite en avant en rajoutant un intermédiaire financier qui va se sucrer au passage).
    Pour l’instant, il semble qu’on arrive sur un impasse en Europe. Impasse qui ne durera pas avec la pression du marché. Mais le risque d’explosion est tout à fait réel alors qu’il s’était éloigné un peu en ce début d’année.
  • Le BennyHill Wisconsin Show continue. Pour le moment, pas de tendance qui se dégage.
  • En Lybie Kadhafi ferait presque pitié. On voit qu’il est perdu, il ne doit rien comprendre à la situation. Il doit pas bien dormir ! lol En attendant il perds du terrain tous les jours, entre ses ministres qui se font la malle, et les villes qui tombent. Tripoli est maintenant directement menacé. Après avoir tiré sur les foules,, après avoir fait son discours en rage, il accuse une manipulation américaine, il demande l’aide du peuple, et il proposes maintenant 500 dinars (~400$) aux gens pour qu’ils s’allient à lui. A l’international il est de plus en plus isolé. Il ne lui reste plus beaucoup de temps a mon avis. Les révoltés sont au portes de la ville. Mais rien n’est joué avec ce fou.
  • "Petite" nouvelle de taille : l’Inde proposes d’utiliser le Yuan plutôt que le Dollar. Le mur du dollar continue de s’effriter, quoi que fassent les américains.

Donc si on met tout ça ensemble et qu’on secoue dans un shaker, on voit bien que la situation continue lentement de se dégrader. Les pays qui ont émergés gagent de plus en plus de terrain, et en Europe et aux USA on se trouve de plus en plus face a des situations inextricable. L’ancien "ordre établi" est en train de voler en éclat. Reste à savoir d’ou viendra la prochaine "baffe" …

une croissance plus forte, une compétitivité accrue et la cohésion sociale

7 réponses à “Archive Edito 2011

  1. Pingback: Edito « Blog de Yoananda

  2. kuota janvier 7, 2012 à 1:23  

    Bonjour
    Vous dites : quand la banque créé la monnaie elle crée aussi les intérêts.. je crois que ce n’est pas vrai, la banque ne crée jamais les intérêts. Et c’est pour cela qu’il faut une croissance de la masse monétaire perpétuelle pour faire face à une dette toujours supérieure à l’argent en circulation.

    Pouvez vous me donner la source de cette information selon laquelle lors d’un emprunt la banque crée le principal emprunter + les intérêts.
    J’ai emprunter 50000 € pour un prêt immobilier, mais je dois rembourser 80000 €. J’ai donné 50000 au vendeur… mais ou sont les 30000 à rembourser en intérêts ????

    • yoananda janvier 7, 2012 à 1:45  

      L’idée vient de Gidmoz, c’est ce qu’on appelle une "robinsonade", une exercice de pensée. Dans la pratique, ça ne change pas grand chose de savoir d’où viennent les intérêts et quand ils sont créés.
      Si le problème c’est de ne pas avoir de dette perpétuelle, à quoi bon ? puisqu’on a un besoin perpétuel de monnaie. Si le problème c’est la charge de la dette qui pourrait s’alourdir, ce n’est pas un soucis, on peut le réguler avec l’inflation.

      http://gidmoz.wordpress.com/2011/04/01/refutation-des-interets-manquants/

      Ceci dit, j’aimerai savoir tout comme vous si la banque à légalement le droit de s’octroyer les intérêts d’emblée. Je ne serais pas étonné que ce soit le cas via un artifice comptable du genre "provision sur intérêts dus" ou un truc dans le genre. Peut-être un comptable ou un économiste saurait répondre avec certitude. Ou alors on fait une descente chez un banquier pour lui demander.

  3. Pingback: Archive Edito 2012 « Blog de Yoananda

  4. Pingback: Archive Edito début 2013 | Blog de Yoananda

  5. Pingback: Archive Edito fin 2013 | Blog de Yoananda

  6. Pingback: Archive Edito juin 2014 | Blog de Yoananda

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 142 autres abonnés

%d bloggers like this: