Blog de Yoananda

Petit anti-manuel de la pensée unique, pour lire entre les lignes

Mini-épisode de survivalisme involontaire


Avec le grand froid j’ai quelques soucis d’eau. Par moment aucune arrivée et à d’autres aucune évacuation. Selon l’ensoleillement. C’est très instructif et révélateur.

Premièrement (même si après coup c’est évident), le plus gros soucis c’est les WC. On peut se débrouiller avec peu d’eau pour se laver et se nourrir, mais  pas pour les toilettes. Il a fallu faire fondre de la neige pour s’en tirer. Du coup j’ai pris conscience a quel point on gaspille de l’eau (potable qui plus est) juste pour ce simple confort  d’avoir les fesses au chaud.

En fait, c’est plus profond que ça, comme le fait remarquer Orlov (dont la publication de l’article tombe à pic), les WC, servent à cacher nos mauvaises odeurs, odeurs qui viennent de notre thanatos, de nos tendances morbides (il faut lire son article pour comprendre – c’est un peu long mais ça vaut le coup), qui se manifestent dans le choix absurde de la voiture et du pavillon de banlieue (Orlov parle des USA mais la tendance est aussi présente en Europe).

A l’heure ou l’eau devient une denrée rare je me dit que c’est clairement un des aspects ou on peut faire un effort bien plus conséquent que d’arrêter l’eau du robinet pendant qu’on se brosse les dents. Rien que pour les WC on utilise en moyenne plus d’une tonne d’eau part mois (1500l par mois et par personne). Et je ne parle même pas de réduire la consommation de viande : 100gr de boeuf demandent 25T d’eau. D’ailleurs la mauvaise odeur de nos corps est liée à notre alimentation aussi…

Que d’efforts pour se compliquer la vie !

Ensuite, il y a eu le chauffage. Le grand froid oblige à se retrancher dans la chambre avec un brûleur d’appoint au gaz, car, comme le répète souvent Patrick Reymond, le chauffage électrique est une aberration. Ma note d’électricité confirme.

Comme vous vous en doutez, le point positif dans tout ça c’est de refaire un peu de lien avec le voisinage. Au final ça nous donne une excuse pour s’entraider et se soutenir mutuellement, voire même faire connaissance. Un peu comme dans l’excellent film « collision » on finit par se demander si ce n’est pas fait exprès.

Tout est lié, c’est un des thèmes qui sont développés au fil de l’eau sur blog : Survivalisme, simplicité volontaire, économie, hygiène, alimentation, écologie.

Je pense qu’une des erreurs fondamentales de notre société est d’avoir tout séparé, tout cloisonné, tout spécialisé. Même si j’en comprends l’utilité dans une usine, ou dans un laboratoire, cela provoque des « contrecoups ». D’abord parce que ça enlève du « sens » à nos actes et nos pensées, ensuite, parce que la séparation se traduit dans le tissu social et provoque beaucoup de malaises, dont le fameux communautarisme qui défraye la chronique.

About these ads

6 réponses à “Mini-épisode de survivalisme involontaire

  1. valuebreak février 13, 2012 à 12:55

    perso, ça fait un bail que j’ai des toilettes sèches …
    mes voisins commencent tout juste à considérer ça d’un point de vue débarrassé des oeillères hygiénistes … et l’un d’entre eux vient d’en construire … adopté par ses enfants sans aucun problème, sauf le grand ado ..

  2. paskal1 février 13, 2012 à 4:15

    la « mauvaise » odeur corporelle, je crois plutôt que ça vient des bactéries anaérobies sur notre peau…tu peux manger ce que tu veux, ou ne rien manger du tout, si tu transpires tu sens…tout simplement…Par contre, je ne suis pas d’accord avec le terme « mauvaise » odeur. C’est une odeur naturelle, elle n’est ni bonne, ni mauvaise. Certes, comme beaucoup je préfère le parfum, mais c’est surtout un terme poussé dans nos esprits pas les publicistes pour nous vendre des produits. Perso, je vous recommande la pierre d’alun : naturelle, efficace et économique…mais ça les publicistes et les groupes industrielles n’aiment pas…

    • yoananda février 13, 2012 à 8:47

      De ce que j’en sais, les gens qui se nourrissent de fruits perdent leur « mauvaise odeur » et sentent carrément bon (les frugivores ou les crudivores), et déjà il y a une nette différence entre les mangeurs de viande et les végétariens.
      Donc, odeur naturelle ou pas, il y a bien une mauvaise odeur qu’on cherche à cacher.

  3. Camille février 15, 2012 à 5:00

    Je suis plutôt d’accord pour le problème des odeurs ; mon gamin qui mange énormément de cochonneries, de viande, sent très fort, bien qu’il se douche quotidiennement et se vaporise un tas de produits tout aussi parfumés les uns que les autres. J’ai déjà dû changer son matelas plusieurs fois, bien que je le protège d’un molleton régulièrement lavé, et de 2 draps de dessous sous le drap housse.
    Chose amusante, j’ai remarqué que chaque fois que je consommais des graines germées de fenugrec, mes aisselles et le reste de ma peau dégageait une légère odeur de fenouil pas du tout désagréable.
    La pierre d’alun je bannis, c’est tout simplement de l’aluminium. On fait tout un cirque parce qu’il y a de l’alu dans les déo, on passe à la pierre d’alu vendue en magasin bio……y’a comme un problème là.
    J’ai trouvé ce texte d’Orlov passionnant, et il m’a rappelé une vidéo de Pierre Rabhi « Y a t-il une vie avant la mort ? »

    http://www.tedxparis.com/pierre-rhabi-y-a-t-il-une-vie-avant-la-mort

    • yoananda février 15, 2012 à 6:11

      Il y a 2 pierre d’Alun, la naturelle et la « fausse » a l’aluminium,il ne faut pas se tromper. Même les magasins bios ne sont pas forcément au courant.
      J’ai un peu galéré pour ça.

  4. Pingback: Base Autonome Durable « Blog de Yoananda

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 182 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :