Blog de Yoananda

Petit anti-manuel de la pensée unique, pour lire entre les lignes

En vrac : censure sur le web


Petite revue de presse de la censure sur le net. Je fais cette revue pour montrer que la censure est maintenant possible, (grâce à la centralisation de quelques acteurs majeurs : les FAI, les réseaux sociaux), et existe, et qu’elle concerne des "crimes", mais pas seulement, elle est aussi politique, voire même commerciale. Pour l’instant, elle est encore anecdotique, et difficile, mais les lois qui arrivent vont la rendre beaucoup plus facile, voire omniprésente :

  • Yahoo censure des emails contenant "Occupy Wall Street"
  • Google censure en partie des sites tels que "The Pirate Bay"
  • L’AFA a fait retirer 432 contenus "odieux" auprès des hébergeurs
    Odieux = pédopornographie, pornographie accessible aux mineurs, provocation à la discrimination ou à la haine raciale, incitation à la violence contre les personnes, violences faites aux femmes, provocation au terrorisme ou à la fabrication de bombes, apologie de crimes de guerre ou contestation de crimes contre l’humanité et provocation au suicide
  • Très sévères punitions si vous critiquez le très susceptible roi de Thaïlande
  • Un juge ordonne la désindexation (google, twiter, bing, yahoo) de centaines de sites de contrefaçons de luxe
  • Blocage du site "CopWatch" qui proposes de rendre la monnaie de leur pièces aux acteurs de la répression : Policiers, nous vous identifierons tous un à un. Que votre impunité trouve une fin.
  • Une site de surveillance de la censure ,la France en fait partie
  • Reporter sans Frontière dresse une liste des ennemis d’Internet, la France est sous surveillance.
  • Le Kazakhstan bloque les blogs
  • La France cherche à se doter d’un outil de censure "industriel"
  • Le site humoristique "JeMeMarre" s’auto censure au cause de la législation trop dangereuse en France
  • La justice force les FAI a filtrer certains sites ce qui peut occasionner des dérives
  • Pékin censure le mouvement des indignés et OWS de peur de la contagion
  • (je n’ai plus les liens) il a été question de censurer les blogs économiques (qui n’adhèrent pas a la doxa de la FED), et les discussions sur les impôts
  • Tout média confondus, quelques exemples de censures répertoriés, pas mal de censure politique dans le lot. Dans le même ordre d’idées : il faut savoir qu’il existe aujourd’hui des sociétés dans le travail est de "nettoyer" le net pour lisser l’image des personnes qui ont les moyens de se payer ce genre de services.
  • Le hamas victime de la censure des médias occidentaux
  • A l’inverse, on a Dieudonné qui est censuré en France et qui peut encore être trouvé sur Internet
  • Les média sociaux en Chine suivent la ligne communiste de censure
  • OpenNet Initiative publie une étude qui montre que la censure est en forte progression sur le net
  • Twitter se dote d’un outil de censure qui pourra être activé par les états qui en font la demande
  • Comme la Chine, l’Inde s’autorise à censurer Google, Facebook, Microsoft, Youtube
  • JotForm censuré par le gouvernement US sous un prétexte étrange
  • A l’inverse, Wikileaks a provoqué une vague de "disclosure" (révélations, l’inverse de la censure)
  • La Turquie souhaite interdire l’usage de 138 mots sur le net… et c’est 236 en Chine, qui dit mieux ?
  • Censure massive du net Tunisien a l’approche des municipales
  • Une BD censurée préfigure de la suite
  • Les sites journalistiques commencent à censurer fortement les commentaires et les blogs
    D’abord, vers la fin de l’année, toutes les plateformes de blogs des médias ont supprimé l’indexation des billets des blogueurs : 20minutes.fr, nouvelobs.fr..
    Ensuite, France Télévisions a supprimé purement et simplement sa plateforme de blogs.  Récemment, lepost.fr a fermé pour laisser la place au Huffington Post : Le post était la dernière plateforme participative (hormis Agoravox) qui était offerte au citoyen pour s’exprimer librement

Quelques questions de fond sur la censure :

  • déjà, il y a la question de "qui" censure : le gouvernement, ou bien le particulier, ou bien une société privée ? et à quelle échelle (un site, un pays, tout le net) ?
  • ensuite il y a la question du comment : est-ce la justice ? est-ce transparent ? est-ce automatique ou au cas par cas ? est-ce via la délation ?
  • quand est-ce qu’on censure ? en amont via un permis (de bloguer par exemple) ou en aval, après coup ?
  • enfin il y a la question de la "punition" : est-ce qu’on élimine le contenu ou bien on va plus loin et on pénalise ?
  • est-ce qu’on censure une personne ou une idée ? est-ce qu’on peut censure les étrangers qui par définition sont soumis à une autre lois ? ou est la limite
  • évidement, quand on censure, en général, on ne le crie pas sur les toits, il n’est pas facile de savoir ce qui a été censuré, ni comment

Enfin (c’est un sujet que je connais moins) on peut se poser la question de le censure des autres médias… historiquement, je crois qu’ils ont tous été mis au pas, les uns après les autres : les journaux, la radio, la TV … selon le même schéma immuable : l’arrivée des acteurs commerciaux, puis le bouclage par les politiques. La différence avec Internet c’est que c’est plus compliqué de part sa nature profonde qui a été justement conçue pour résister aux "attaques" (puisque Internet est née d’un projet militaire, ARPANET, en plus Internet est immense et évolutif).

Dans cette le "droit à l’oubli" qui est présenté comme une avancée pour le citoyen pourrait aussi se transformer et arme ultime pour la censure, car il obligerait à mettre en place tous les moyens techniques pour. Il suffirait que le ticket d’entrée au "droit à l’oubli" soit juste assez élevé, seul ceux qui en ont les moyens pourront l’utiliser. Ce serait un système de censure censitaire ! Une pure merveille en somme.  C’est dire à quel point on est sur une pente glissante.

3 réponses à “En vrac : censure sur le web

  1. Camille février 23, 2012 à 8:25  

    Les commentaires des sites journalistiques, je connais bien :
    1. La Dépêche du Midi : impossible de dire la vérité et d’en apporter les preuves en mettant un lien. Les insultes passent très bien la modération, la vérité est bannie….
    2. Le Parisien, je ne surveille pas si mes coms sont modérés ou non.
    3. L’Express : commentaires souvent modérés, les gens s’en plaignent. Peut-être ai-je trouvé la parade : suite à plusieurs commentaires supprimés, j’ai répondu au modérateur à partir d’un billet de Rue89, et en faisant des copier/coller de tous les coms qui critiquaient l’Express, depuis plus de commentaires modérés.
    Le modérateur m’avait quand même expliqué, que les journalistes eux-mêmes, étaient obligés de se modérer.

    Sur Doctissimo, après avoir mis plusieurs billets qui parlaient des conflits d’intérêts de la famille Sarkozy avec Sanofi-Aventis, une année de mon boulot a été complètement effacée sous mon nez. La modération m’avait répondu : cela doit être un bug, nous n’avons aucune explication…..Chose que je n’ai jamais cru étant donné que seuls mes messages avaient été supprimés, et seulement sur un forum.
    Si l’on met des liens de Pharmacritique, censure immédiatement ; si la personne s’obstine, elle est bannie. Mais il vaut savoir que Roselyne Bachelot prend conseil auprès de Doctissimo…..
    J’y suis retournée dernièrement pour poster des infos sur le Gardasil (vaccin contre le cancer du col de l’utérus), rien n’a été supprimé, j’ai été surprise. Mais il s’agissait de vidéos d’une conversation à l’Assemblée Nationale, peut-être en est-ce la raison…..
    A moins que ces chers labos essaient de s’acheter une nouvelle vertu, en faisant un retour "vert" pour mieux nous exploiter.
    Il faut bien laisser la place au nouveau venu http://longevitv2.forseti.netzed.com/longevitv/14

    http://longevitv2.forseti.netzed.com/les_equipes/

    http://pharmacritique.20minutes-blogs.fr/archive/2009/03/05/alzheimer-nouvelle-fondation-de-cooperation-scientifique-mai.html

  2. jac-zap mars 16, 2012 à 4:45  

    La censure n’est pas uniquement le fait de l’état, elle est devenue une pratique d’espionnage et de délation de l’armée des "honnêtes citoyens". Des lobotomisés de la vertu, une police du "politiquement correct", des nostalgiques des grandes délations de 1940-45.

    ……….. – Internaute vigilant – Voisin vigilant – Employé vigilant – Modérateur vigilant – …………..
    Le gouvernement a désigné l’ennemi intérieur, les responsables de tout les malheurs qui accablent au fond des chaumières ou des usines l’homme ordinaire : les pédophiles, les dealers, les terroristes, …une liste non exhaustive qui s’allonge au gré des besoins policiers ou des intérêts économiques : les jeunes, les immigrés, les adeptes du P2P, les pornographes, les prostitués, les homosexuels, les antiOGM, les antinucléaires, les gauchistes, l’ultragauche, les chômeurs, etc…..etc….
    Des coupables aux costards taillés sur mesure par la méthode Coué médiatique, la désignation non-stop des boucs émissaires par un bombardement de faits divers anxiogènes, l’utilisation malsaine du consensus de l’indignation ………tous les signes par lesquels se construit une dictature aseptisée plus redoutable que des tanks dans la rue.
    Au nom de cette liste fluctuante, l’espionnage systématique de tous les français a été mis en place et chaque honnête citoyen encouragé à surveiller son voisin.

  3. al juin 11, 2012 à 10:21  

    Marine Le Pen avait gagné la présidentielle, censuré partout même par le site http://www.partisansmarine.com/ !!!!!!
    http://min.us/mbb87(effacer parenthèses comprises)oKyvi

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 163 autres abonnés

%d bloggers like this: