Blog de Yoananda

Petit anti-manuel de la pensée unique, pour lire entre les lignes

Mr Attali n°2


Source

L’Europe nous conduit au désastre.
La solution ? plus d’Europe !

J’ai du mal à comprendre cette logique.

Je rappelle : l’Euro était censé nous protéger des spéculations contre les monnaies des pays …
Je rappelle : la Suisse, l’Islande (et d’autres) s’en tirent encore mieux sans l’Europe.
Je rappelle : l’Euro a été fait pour que les multinationales (et uniquement elles, personne d’autre n’est concerné) puissent avoir plus de « stabilité » dans leurs prévisions.

A final, on transforme l’Europe en sorte de monstre bureaucratique qui nous interdit les herboristeries, qui privatise le vivant à coup de brevets et de molécules pétrochimiques cancérigènes, qui fait voter des lois d’exception (loi martiale) au cas ou les peuples ne voudraient pas de ces politiques mercantilistes et consuméristes.

Mr Attali,
vos mesures paraissent pleine de bon sens au premier abord : éviter les gaspillages, se serrer les coudes, etc…

Pourtant vous semblez refuser de voir que l’histoire à une marche qui ne dépends pas de vos rêves technocratiques. Les peuples font leur propre histoire et ne sont pas forcément séduits par les projets des princes qui ne sortent plus de leurs palais de marbre et leurs rêves de grandeurs.

Cette vision mécaniste et scientiste de l’humain est-elle la solution ?
A vous entendre, tout iraient mieux si on était des robots travailleurs et qu’on cesse nos états d’âmes.

PS : un très bon article chez Jorion qui vient mettre en relief les aberrations de cette "europe" :

l’austérité ne peut pas marcher, alors que l’intégration des pays de l’est équivalait à une mise à mort des pays du sud et ne peut que provoquer des mouvement massifs de capitaux et de richesses hors du pays, en vertu même des principes libéraux qui du coup se retrouvent faire "l’inverse" de ce qu’ils sont censé apporter, a savoir : s’ils permettent l’investissement, ils permettent aussi le désinvestissement.

Bref, cette EURSS n’est qu’un monstre bureaucratique basé sur des théories économiques inspirée des bisounours.

2 réponses à “Mr Attali n°2

  1. Camille mai 18, 2012 à 10:42  

    Comme quoi Pierre Hillard voyait juste, et tout était préparé depuis longtemps. L’Europe se construisant petit à petit, les peuples n’y ont vu que du feu. Maintenant, on voit parfaitement qui commande >>> les marchands, les banquiers, les politiques.
    L’Europe n’a jamais été envisagée pour les peuples. Ils pensaient juste nous endormir avec leurs belles histoires en nous offrant du rêve au bas prix, tout sacrifice d’une autre partie de la planète, sensée s’élever (mais dormant toujours sur le sol)…….le meilleur des mondes en quelque sorte….

    Mais les grains de sable existent, tuant au passage comme je viens de le voir sur FR2, avec le sablage des jeans, fait par des gosses en Inde, pour satisfaire l’appétit féroce des occidentaux (les entreprises concernées : suédoises ! Celles qui prônent l’écologie au profit de l’humain !)

  2. las artes juin 11, 2012 à 3:30  

    Ces derniers jours, il me semble qu’on assiste à beaucoup d’agitation autour de la BNS et de la défense du cours de change plancher CHF contre EURO (à 1.20 CHF pour 1 EURO) (je rappelle que l’utilisation du terme PEG est erronée car ce n’est pas un taux de change fixe (parité) que la BNS défend. Dans le cas cas de figure d’un PEG, elle devrait acheter et surtout vendre en permanence pour maintenir ce fameux PEG.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 162 autres abonnés

%d bloggers like this: