Blog de Yoananda

Petit anti-manuel de la pensée unique, pour lire entre les lignes

Censuré chez Jorion, encore et encore


Je suis régulièrement censuré chez Jorion. En général je m’en fiche. Je sais que ce n’est pas facile de maintenir un bon niveau dans les posts. Mon but n’a jamais été de les faire baisser, bien au contraire. Si je joue un peu la provocation c’est parce que ça ronronne pas mal aussi. Je crois aussi que je ne suis pas le seul à être censuré pour venir parler du pic pétrolier et autres réalités un peu « crues ».

Alors je publie ici mon dernier commentaire qui a été censuré (tel que – a quelques fautes de frappe près- le ton est plus libre puisque c’est un commentaire):

J’ai quand même un peu du mal avec l’attitude désinvolte de cette chronique « nous on va construire le monde demain pendant que celui ci s’écroule » …
Je me demande si vous vous rendez bien compte Paul de ce que vous dites.
Vous croyez que ça va être une partie de plaisir ? que tranquillement au chaud derrière son ordinateur on va théoriser l’économie de demain alors que les autres se battent pour survivre dehors ?
La planète atteint ses limites, elle ne supportera pas les 8 milliards annoncés de personnes, et les centaines de millions de nouveaux consommateurs qui se sortent de la pauvreté (tant mieux pour eux soit dit en passant).

Je sais, Malthus a eu le tort d’avoir raison trop tôt.
Mais enfin, il va falloir commencer à se réveiller un peu la !

+2°C de réchauffement acquis, en trajet direct vers le +6°C, sachant que +4°C signifie déjà la fin de la civilisation.
On a atteint le pic pétrolier conventionnel, le pic céréales, le pic terre arables, le pic eau, le pic viande, le pic électricité, le pic Km parcourus.
D’ici peu de temps (10 ans environ) on atteindra le pic population tout court. Et vu le nombre de nouvelles naissances, il va bien falloir faire de la place d’une manière ou d’une autre.

Interdire les paris sur la fluctuation des prix sera le dernier des soucis de la population d’ici une poignée d’années. Ni même refonder une économie.
Sur quoi d’ailleurs vous voulez la refonder ? sur une constitution ? des beaux idéaux et des principes ?
soit.
Mais après, qu’est-ce qui va faire le job ? sans carburant pour nos machines, il n’y a pas d’économie. Alors pas la peine de se prendre le chou sur des sujets qui auront disparu d’eux même d’ici quelques années. La spéculation et la finance auront disparu sans pétrole pour faire tourner l’économie qu’elles sont censés gérer.

6% de déplétion par an, ça vous parle ? ça veut dire moitié mois de pétrole en 10/15 ans …
je me demande si les gens qui lisent ce blogs et s’amusent réfléchir sur des concepts savants se rendent bien compte de ce qui se passe …
Écrire et penser c’est bien, mais faudrait un peu mettre les mains dans le cambouis parfois. Allez construire une maison ou cultiver un champ de temps a autre pour vous rendre compte de la difficulté de la vie réelle !

Parce que les solutions que le système nous proposes ce sont :

  • les OGM de monstanto pour faire pousser des plantes avec moins d’engrais et de pesticides
  • le géoenginiring pour calmer le réchauffement en larguant des tas de produits dans l’atmosphère sans savoir comment on réglera les dommages collatéraux ensuite
  • les gaz de schistes qui dévastent des régions entières pour quelques gouttes de plus
  • le pétrole arctique (merci la fonte des banquises)

Bref, vous pensez que les riches vont se bunkériser avec quelques robots sur des îles ? et que les autres vont faire quoi … regarder les nuages passer ????

Je ne comprends pas cette désinvolture.
Ce ne sont pas uniquement des problèmes monétaires passager que nous affrontons, ni même des problèmes de répartition : oui, il y a des riches, mais un pauvre en France est mieux loti qu’un roi d’il y a 2 siècles alors … qui se soucie vraiment des inégalités ??? mis à part les grévistes de la CGT.

Pour moi vos combat intellectuels sont des batailles d’arrière garde, digne de la fin du moyen age et n’ont rien a voir avec les défis de l’ère moderne.

About these ads

23 réponses à “Censuré chez Jorion, encore et encore

  1. MH juin 8, 2012 à 6:10

    Je compatis mon ami. Moi aussi j’ai été censuré des fois. Et comme vous, pas pour les bonnes raisons.

    http://ronsardenprison.wordpress.com/2012/04/15/aristide-panique/#comment-74

    J’estime que la politique, l’économie (éventuellement, les questions raciales, etc) sont trop importantes pour faire passer son amour propre devant les conséquences réelles. La politique n’est pas un jeu. Si, disons, le libéralisme mène aux crises économiques, je serais prêt à jeter toutes les théories comme l’ABCT, le free banking, et j’en passe. Si Paul Jorion fait du protectionnisme intellectuel parce qu’il n’aime pas avoir tort, et qu’il préfère continuer à véhiculer des idées économiques et politiques dangereuses au nom de son amour propre, c’est inadmissible.
    Malheureusement, et il est sans doute loin d’être le seul, beaucoup d’économistes sont motivés non par le pragmatisme, mais par l’idéologie. Ils meurent avec leurs idées, même s’ils savent que cela implique la quasi ruine de l’économie.
    Il ne s’agit pas de savoir qui a raison ou pas, mais ce qui est bon ou pas pour la société et l’économie. On le dit souvent dans le football : « Le groupe passe d’abord, l’individu se sacrifie pour le groupe. Les états d’âmes ne sont pas permis ». C’est la même chose ici.

    • yoananda juin 8, 2012 à 7:47

      C’est d’autant plus injuste que si on peut me reprocher une liberté de ton un peu provocatrice, ce n’est généralement pas votre cas. Vos posts sont toujours argumentés et respectueux.

  2. 孟虎 juin 8, 2012 à 6:24

    Un commentaire sinon sur votre commentaire. L’économie n’a pas besoin de pétrole. D’après vous, qui est apparu le premier. Pétrole ou économie ? On sera peut-être un peu moins riches, mais la première conséquence sans doute sera la réduction des déplacements à longue distance, ce qui implique : moins de migration, moins de marché mondialisé. Je ne suis pas contre ces idées bien au contraire, même si je sais que la mondialisation nous enrichit tous. Elle ne nous rend pas plus heureux, mais les sociétés modernes sont rongées par un mal moderne, dont le sexe, et la promiscuité. Ce ne sont pas des valeurs qui vont me manquer si elles disparaissaient.

    Quant à la spéculation, elle ne disparaitra pas avec le pétrole. Mais avec la disparition des réglementations bancaires (dont le cours légal).

    • yoananda juin 8, 2012 à 7:44

      Zut, j’aurais du vous censurer puisque vous n’êtes pas d’accord avec moi ! lol

      Bon pour répondre plus sérieusement : oui bien sûr je suis d’accord avec vous. Mais, pour rappel (probablement que vous n’avez pas lu la théorie que j’ai développée au fil du blog) il ne s’agira pas de se déplacer un peu moins, mais simplement de survivre pour des dizaines de millions de gens, voire des milliards quand le pétrole va manquer, car, vous n’êtes pas sans le savoir, vous mangez presque entièrement du pétrole. Nos légumes ne poussent plus naturellement (engrais/pesticides/désherbant/fongicides). La terre est littéralement morte sans pétrole (il faut compter 30 ans pour qu’elle se reconstruise). Hors moitié moins de pétrole dans 10/15 ans, signifie … (j’exagère un peu car on a de quoi économiser de ci de la mais c’est pour mettre en exergue la coté alarmiste de la situation) moitié moins de population d’ici 20 a 30 ans !!!!

      J’explique dans le blog tous les détails de l’affaire. J’explique que ça fait 30 ans qu’on cache les problèmes sous des monceaux de dettes. J’explique que ça nous est déjà arrivé avec le bois, avec le charbon … et qu’a chaque fois il y a eu des millions de morts. J’explique qu’il n’y a rien a la hauteur du défi (comme nouvelle source d’énergie) et que même si on trouve une solution, il faudra compter 50 a 100 ans de « transition ».

      Je ne suis pas le seul d’ailleurs a prévoir 50 ans de galère (au mieux : plan d’urgences et régime ultra autoritaires, au pire, guerre, guerre civile, pandémies, famines).

      S’il s’agissait juste de faire du vélo en attendant la pile a hydrogène, je ne serais pas si alarmiste.

      Voila pourquoi je m’énerve un peu, car malheureusement, « ca a déjà commencé », tous les signes précurseurs sont la.

      J’ai tout argumenté, chiffré, et référencé. Je ne sors pas ça de mon chapeau paranoïaque.
      Quand on regarde le tableau d’ensemble c’est vraiment édifiant, et on se demande « mais comment font les gens pour ne pas le voir » … car beaucoup le voient, les élites savent, mais elles ne savent pas comment le dire au peuple qui préfère regarder des match de foot et se limer les ongles chez son esthéticienne.

    • 孟虎 juin 8, 2012 à 9:04

      J’ai du lire seulement 20-30 articles de chez vous, j’ignore peut-être le fond de votre hypothèse. dans ce cas, vous n’avez qu’à me pointer vers vos articles les plus importants, ça ira plus vite.
      En ce qui concerne la nourriture, si elle ne nous suffit plus, ça veut dire que nous ne pourrons plus sustenter une population grandissante. A condition qu’elle continue à croître. Car d’ici très bientôt, on prévoit que les blancs et les asiatiques dans une certaine mesure vont décliner en nombre, du fait de leur trop faible natalité. Donc le problème à mon sens est clairement ailleurs. S’il y a une population qui croit à grande vitesse, ce sont les pays africains, grâce à l’aide internationale, les apports de la médecine par les blancs, etc. Toutes ces structures et ces technologies augmentent la longévité des africains alors même que leur fécondité ne décline que de trop peu.
      Si vous avez raison de prévoir la baisse de la population mondiale, celle-ci néanmoins ne surviendra que parce que nous ne faisons plus d’enfants. Pétrole ou pas. Si une population sera plus affectée que les autres par la fin du pétrole, ce sera surement l’Afrique, lorsque nous cesserons de leur distribuer gratuitement de l’argent.

      Le problème sous-jacent, ce sont les dépenses du gouvernement, qui grandissent de plus en plus (en % du GDP). Il faut non seulement que cela cesse, mais aussi que la tendance s’inverse.

      Avec la fin du pétrole, je pense, nous allons revenir à des activités plus simples. Il y a des emplois et des branches d’activités qui ne pourront plus se maintenir, d’où une réallocation de main d’oeuvres vers des branches d’activités où la nouvelle demande sera plus élevée.

      N’oubliez pas justement que, si le secteur agricole a décliné en % du PIB; c’est parce qu’elle est devenue plus productive (moins de gens est nécessaire pour produire tout ce dont nous avons besoin pour nous sustenter). Supposez que le pétrole ne sera pas et jamais remplacé, le manque de productivité agricole nous obligera à reprendre ce genre d’activité. A mon avis, vous sous-estimez un peu les tendances auto-correctrices du marché.

  3. 孟虎 juin 8, 2012 à 9:47

    « Je pense que vous faîtes l’erreur classique de projeter votre propre intelligence sur la situation »

    Non. Je disais que si les prix doivent augmenter parce qu’il n’y a plus assez de productivité dans l’agriculture, les profits vont augmenter dans ces secteurs, ce qui attirera immanquablement la main d’oeuvre. Les individus réagissent aux signaux envoyés par les prix, et cela, qu’ils soient intelligents ou non.

    Pour les pénuries historiques dont vous me parlez, il faut déjà savoir si cela a tout avoir avec des pénuries provoquées par des interférences gouvernementales, ou des pénuries « naturelles » si je puis dire. Car je pense que le premier type de pénurie créera des turbulences, mais pas la seconde, ou alors assez peu.

    (je lirais vos articles prochainement)

    • yoananda juin 9, 2012 à 7:18

      Le marché est quelque chose de très fragile, qui ne fonctionne et n’existe qu’en temps de paix et de prospérité. Après, le marché est vite remplacé par le rapport de force. Comme je le disais : vous pensez que les autres vont jouer le jeu comme vous vous le feriez parce que vous comprenez que c’est notre intérêt collectif. Mais les gens en général n’ont pas cette intelligence, ils trichent et détruisent tout.

  4. Camille juin 8, 2012 à 10:04

    Je viens de lire le post en question et les commentaires, et j’ai trouvé le tout un peu léger vue ce qui se prépare (pas de beaux jours…….), même si je pense qu’il est nécessaire de s’amuser un peu si l’on ne veut pas péter un plomb.

    Ces censures ne correspondent pourtant pas à ce qui est dit dans cet autre post :
    « Un Troll a glapi hier ici : « Quoi, vous laissez parler Jean-Pierre Pagé, alors qu’il dit autre chose que vous ! » Et c’est précisément l’avantage que nous avons ici : nous bénéficions du fait que des points de vue DIFFÉRENTS en vue du même but (en gros) s’expriment conjointement et librement. Pas besoin de mouvements, d’appareils, de discipline de parti. Ceux qui aiment ça peuvent toujours aller le chercher ailleurs, si ça leur chante (bonne chance !). »

    http://www.pauljorion.com/blog/?p=36457

    Où se trouve donc les points de vue différents ou ne correspondants pas à « l’air » du post : censurés !

    Passe un bon week-end quand même.

  5. nemosandman juin 10, 2012 à 11:07

    J’ai reçu un long SMS de Jorion. Il me demande de te dire de ne plus chercher à te faire censurer systématiquement sur son blog. Cela le peine trop de devoir restreindre les réactions de ses plus grands fans. Il y a même un PS: « Grosse bise quand même, Jojo. »
    Comme quoi…

    :-)

  6. valuebreak juin 10, 2012 à 11:44

    bjr à tous.
    Perso, la censure chez Jorion ne me dérange pas, c’est son blog, il en fait ce qu’il veut.
    Yoananda, vous avez la bonne réaction, celle de faire savoir qu’on vous a censuré, ce qui nous incite à écouter davantage vos dires … plus il y a d’interdit, plus on a envie de les contourner … remplacez « interdits » par « censure » et ça marche tout pareil.
    En ce qui concerne le débat Yo vs « idéogramme » (pas pratique votre truc, très cher .. mais voulu, donc respect), je me range au constat de Yo que ce qui fait mal dans une transition,c’est la réaction de ceux qui n’y sont pas préparés, c’est à dire, la très grande majorité … notre époque se caractérise par une masse incroyable de gens qui se croient bien informés et en sécurité …c’est d’eux que viendra le danger, bien sûr, soit par leur colère, soit par leur lâcheté ….
    Perso, j’ai renoncé à les avertir … ils ne VEULENT PAS savoir … reste à préparer en silence pour sa propre famille et amis …. et se planquer …

    • Yoananda juin 10, 2012 à 3:32

      Il y a plein de solutions théoriques pour nous sortir du pétrin. Mais elles buttent toutes sur certains écueils.
      Le marché
      La technologie
      L’énergie libre
      le retour de jésus
      Les extra terrestres

      Mais quelque soit la solution proposée j’ai envie de demander : on attends quoi? pourquoi elle n’a pas déjà résolu nos problèmes ?

      J’ai tendance a penser qu’en réalité c’est un plus difficile et que les solutions n’en sont pas. Ce sont au mieux dès amortisseurs. En réalité nous n’avons pas de solution évidente et facile sous la main. Et je pense que comme on a 30 ans de retard les solutions qui restent vont demander dès sacrifices massifs.
      Et pour le moment on n’en est même pas encore la.on est encore dans la fuite en avant.

      étant donne l’inertie de la civilisation, rien ne changera tant qu’il n’y aura pas eu de gros choc.
      Et après cela je pense qu’on passera directement aux plans d’urgence car il est trop tard pour une adaptation soft. La planète est trop abîmée, de même que l’économie.

  7. darlidada juin 11, 2012 à 8:50

    Je me suis systématiquement fait censurer chez Jorion. Après, je ne prétends pas apporter grand chose au débat, mais pas moins que beaucoup de commentateurs là-bas. Seulement, je ne suis pas de gauche et je suis un vilain souverainiste. Donc, chez Jorion, on ne m’adresse pas la parole parce que je suis nauséabond. Je caricature, mais c’est pourtant exactement ça. ;-)

    Pas grave, je me prépare pour la suite, j’aime bien ton blog d’ailleurs, tu ne te voilent pas la face et a sûrement une vision de la situation plus étendue qu’eux. Bref, Jorion et cie, ne seront pas les bienvenus dans ma BAD ! Je ne vais plus que rarement lire ce qu’ils racontent, ça confine à de la « branlette » à force leur blog. Désolé de parler crûment ! ^^

  8. Vincent juin 13, 2012 à 2:29

    Bonjour Yoananda,

    « +2°C de réchauffement acquis, en trajet direct vers le +6°C, sachant que +4°C signifie déjà la fin de la civilisation. »

    Pouvez vous me citer vos source concernant le « sachant que +4°C signifie déjà la fin de la civilisation. » ?
    Merci

  9. HARSIESIS juin 18, 2012 à 3:57

    Monsieur « J »orion a la tête dans les étoiles, mais avez-vous les pieds sur Terre ?

    Quelles sont VOS SOLUTIONS ?
    Car autant dire que le combat SURVIVALISME versus IMPERIALISME : je connais le résultat…

    De plus, le principe des Bases Autonomes Durables est une BAD « idée ».
    Pourquoi pas, le MAD (Marché Autonome Durable) ?
    Ou le SAD (Système Autonome Durable) ?

    Sérieusement, si le système se comporte de manière abusive, c’est qu’il y a violation de la LOI par tous ceux qui sont censés être la référence, ceux qui sont censés être les « représentants » du peuple. Donc, il faut une nouvelle élite qui sera l’avant-garde de la révolution mondiale qui se prépare car le changement c’est maintenant :-)

    Vous êtes ingénieur ? Si oui, où sont vos innovations/solutions pour un monde meilleur ?

    D’autant que je constate un appauvrissement tant au niveau de la TV, que du WEB…, sans compter la dictature/censure du système médiatique/politique/juridique… (bref, ça tourne en boucle).

    Ainsi, le fait de rester dans la constatation ne mène à rien, sauf à trouver des solutions…

    En conséquence, VOS SOLUTIONS ( contrairement à Monsieur « J » ) ?

  10. John juin 25, 2012 à 11:23

    La censure du blog de Jorion est le talon d’Achille du blog.

    Elle est considérée nécessaire par les modérateurs pour éviter la polémique et l’effritement des thèses, vu l’activité débordante du blog. Elle déborde largement les critères de censure qui ont été publiés sur le blog même. Même des billets qui paraîtraient à tous inoffensifs sont parfois censurés.

    Comme aucune communication n’est faite avec la victime au sujet de la censure (ce qui serait pourtant un minimum de courtoisie) elle reste souvent à se poser la question de ce qui a pu passer par la tête du censeur. On se demande aussi si les principaux acteurs sont au courant de l’activité des modérateurs car on a vu Jorion sur le blog nier la censure de billets alors que l’auteur était sûr qu’elle avait eu lieu.

    Il semble exister un deuxième mécanisme de censure automatique des réponses à certains billets. Ce mécanisme est automatique et invisible: les réponses à ces billets (réponses qui contiennent certains mots, dont « censure ») ne sont pas prises par le système. Elles ne sont même pas soumises aux modérateurs. Noter qu’l suffit d’ajouter une coquille dans le mot ciblé pour passer outre dans ce cas.

    Le blog de Jorion brasse des idées intéressantes, mais l’abus de la censure et l’impression que cela participe à donner qu’il est écrit pour une coterie est le ver dans le fruit.

  11. Eg.O.bsolète juillet 6, 2012 à 11:05

    Cela me rappelle P Jorion me répondre « Malthus c’est l’ennemi » … Sur ce point je le trouve très dogmatique et bien pensant. Dans le déni. Je crois en fait qu’il est bien incapable d’avoir tort, bien incapable d’admettre qu’il ait pu avoir tort sur son analyse du monde … C’est dommage car cela décrédibilise d’un certaine manière tout le travail qu’il fait sur son blog … Quel gâchis !

    • yoananda juillet 6, 2012 à 11:23

      Oui mais en même temps, ça fait presque 200 ans que Malthus a « tort » …
      Ceci dit 7 milliards, ça pourrait mettre la puce a l’oreille !
      Je surveille de moins en moins son blog. Trop consensuel.

  12. John janvier 2, 2013 à 3:23

    Fin de la censure.
    À partir de demain les commentaires seront fermés sur le blog de Paul Jorion.
    Julien Alexandre (maître censeur) s’engageant dans une autre aventure et personne n’aillant accepté de prendre la relève de sa frénésie paranoïaque, Paul Jorion, a décidé d’interdire tout commentaire, mentionnant ces « redoutables ennemis » qui sans censure inonderaient le blog de désinformation…

    Hubris met ainsi la touche finale à son œuvre destructrice.

    • yoananda janvier 2, 2013 à 11:20

      lol
      oui c’est sûr, vu qu’il ne peut pas se tromper, les autres sont forcément des ennemis. Mais à sa décharge il est vrai que le Net est rempli de trolls.
      Par contre sans commentaires son site va vite mourir … et les dons aussi !

  13. Pingback: Exponentielle, surpopulations, pic pétrolier et autres sujets sans aucune importance | Blog de Yoananda

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 196 autres abonnés

%d blogueurs aiment cette page :