Blog de Yoananda

Petit anti-manuel de la pensée unique, pour lire entre les lignes

Archives de Tag: terrorisme

La guerre civile en France ?


Correctif important : si guerre civile il doit y avoir, elle ne sera pas ethnique, mais plus probablement entre gauchistes et nationalistes. La question de l’Islam, de l’immigration, du libéralisme et des USA (accord transatlantique) en sont les enjeux. La possibilité de conflit ethnique existe bel et bien à terme, mais pas avant plusieurs années. La France est déchirée comme à l’époque de l’affaire Dreyfus. On sait on ça nous a mené. Nous devons tout faire pour éviter que la violence ne dégénère à nouveau. Et pour ça, il ne faut pas se voiler la face, ni dramatiser outre mesure.

2ème correctif : à la lumière des événements de Brives, je réalise que c’est encore plus compliqué. Car en France, seul les jeunes immigrés des banlieues ré-islamisés sont armés, ainsi que les militaires/gendarmes/policiers. Les "nationalistes" à priori ont quelques armes de chasses, mais les "gauchistes" eux n’ont pas d’armes. Difficile donc que l’affrontement soit autre qu’idéologique entre ces deux derniers. Alors que l’affrontement cités-bunker / forces de l’ordre pourrait s’enflammer. Difficile d’imaginer un scénario dans ces conditions, mais en même temps, si la situation continue de pourrir, difficile de croire que le statut quo sera maintenu.

La crise s’amplifiant, y-a-t-il un risque de guerre civile en France ?

(récupéré aux infos du nain)

Pour l’instant, il ne se passe "rien" (un rien tout relatif) en Espagne, Italie, Portugal, Grèce, alors que ces pays sont des situations bien pire. Alors qu’en est-il pour la France ?

Commençons par les considérations générales.

D’abord, notre pays est marqué par l’esprit révolutionnaire de 1789, même s’il semble ne pas en rester pas grand chose dans notre mentalité. Notre pays est riche : la patrimoine des ménages s’élève a 11 000 milliards € fin 2011 avec des inégalités qui s’accroissent (ainsi que les tensions sociales).

Par contre l’état est ruiné à force de clientélisme et va chercher à s’approprier d’une manière ou d’une autre une partie de cette richesse. Ce qui risque d’être mal perçu quand "on" ne cesse de nier l’importance de la crise ! On voit bien que notre pays se refuse à l’austérité, mot qui fait peur aux dirigeants.

Le pays vieillit, donc, ça diminue les chances de troubles internes. Mais d’un autre coté, on voit que pour un sujet presque anodin comme le mariage gay, les gens peuvent descendre en masse dans la rue. Quand vous voyez une foule énervée entonner la marseillaise devant les CRS … et chanter le "sang impur", c’est quand même impressionnant.

Bref, passons aux choses sérieuses.

Il y a deux raisons potentielles. Commençons par une vielle rancœur franco-française qui pourrait n’être qu’un facteur secondaire, mais qui reste néanmoins un feu qui couve.

Chose nouvelle de mon point de vue (ça devait sûrement exister à la marge avant) : sur les forums de ci de là on peut voir que l’opposition droite/gauche (libéral capitalisme / socialisme) est de plus en plus violente. Je vois parfois des menaces ou des souhait de morts juste pour être d’un bord ou de l’autre.

Hors il se trouve qu’après la 2ème guerre mondiale Charles De Gaule a décidé de faire une grande amnistie générale afin d’éviter une guerre civile entre les anciens collabos et résistants qui se retrouvaient au gouvernement. De ce que j’en sais, la gauche était largement représentée au gouvernement de vichy et même si l’histoire a été oubliée, elle pourrait ressortir. Je ne suis pas spécialiste, mais j’ai lu textes rappelant ces choses.

Maintenant, la raison principale : le conflit ethnique.

La France dispose des 2 plus grandes communautés de juifs et musulmans d’Europe. Elles se détestent, notamment à cause du conflit Israëlo-Palestinien. D’ailleurs, Israël vient aujourd’hui même d’attaquer la Syrie : les tensions restent très forte dans cette région tout entière du fait de la présence de l’état juif.

Dieud0nné fait actuellement une tournée humoristique en France. Il faut savoir qu’il est persona non grata dans les médias depuis qu’il a fait un sketch critiquant Israël (les colons si ma mémoire est bonne).

Je ne vais pas rentrer ici dans les détails, mais le message qu’il véhicule est explosif et extrêmement bien accueilli par les banlieues. C’est pour ça que la plupart des maires des villes qu’il visite essayent de l’interdire au prétexte de trouble de l’ordre public. Sa tournée attire quand même les foules et se terminera fin mai. Dieud0nné et S0ral ont reçus des menaces de mort de part de certains membres de la communauté juive. La vidéo est trouvable sur le net, mais je ne met pas de lien direct. Je ne fais que décrire les tensions qui montent.

On a un cocktail vraiment explosif, sachant que le taux de chômage dans les banlieues est 2X celui du reste de la France, que le taux d’illettrisme, c’est la même chose, et qu’elles sont remplies d’armes, notamment de guerre. Il n’y a qu’a voir ce qui se passe à Marseille par exemple.

On a eu Merah, qui est perçu comme un héros dans les banlieues (la page facebook de ses supporter a été vite fermée).

Actuellement, des "français" partent faire le djihad au Mali et quand ils reviendront ils vont probablement former d’autres personnes aux techniques de guerre. Et en plus il y a les financements controversé du Qatar qui rajoutent un peu d’huile sur le feu.

En début d’année, Laurent Obertone à publié un livre "France Orange Mécanique" qui explique, chiffres à l’appui qu’il y a effectivement un problème d’intégration des immigrés, notamment musulmans, et de violence. Le ‘sentiment’ d’insécurité n’en est pas un, c’est une réalité. Ce livre à ouvert la porte au fameux "racisme anti-blanc". Mais ce qu’il faut comprendre, c’est qu’il a ôté une sorte de verrou psychologique, les gaulois en ont marre de se faire cracher dessus dans la rue et agresser. Maintenant, ils ne s’en cachent plus, qu’on les traite de raciste ou pas. C’est un gros changement.

La montée du FN n’est que la partie visible de l’iceberg.

Nous avons en France un cocktail qui peut exploser à tout moment en réalité pour un prétexte ou un autre. Pour l’instant, la stratégie de l’état pour éviter l’embrasement des banlieues à été de fermer les yeux, sur les violences et incivilités, sur les revendications religieuses (voile, hallal, lieux de prières, …), les trafics de drogue, voire de baisser son froc en arrosant d’allocations (sécu, caf, rsa, 1 plan banlieue tous les 2 ou 3 ans depuis 40ans, dont un de 40 milliards €).

Les gaulois commencent à en avoir marre de payer à fond perdu sans aucune reconnaissance.

Il se peut très bien qu’Internet aussi ai changé la donne et mette en péril de vieux équilibres : jusque la, ces informations n’étaient pas beaucoup relayées par les médias complices. Mais aujourd’hui, il suffit qu’un blogueur se pose des questions pour que tout le monde puisse être au courant.

En tout cas, l’idée d’une guerre civile inter-ethnique en France n’est pas totalement absurde, au contraire, elle est même plausible dans le contexte de la crise qui attise les tensions dans tous les sens.

Quel scénario au juste ?

Si le gouvernement décide de faire passer le vote des étranger (pour l’instant, difficile de savoir ce que les girouettes du gouvernement vont faire à ce sujet, mais c’était l’une de leur promesses électorales), ça pourrait aggraver les tensions. De même une forte poussée du FN aux municipales de 2014 pourrait aussi être un facteur. D’ailleurs, il se pourrait que la gauche se décide à faire voter les étranger en prenant peur de la poussée du FN.

Autre facteur concomitant : l’Algérie. Sans être spécialiste de la Françafrique, nous avons deux axes de contagion. Le premier serait Marseille et le deuxième Elf et les financement occultes de l’UMPS. Avec le décès de Bouteflika le président de l’Algérie, et peut-être des élections anticipées et les USA en embuscade, et avec la Tunisie et tout le Maghreb en pleine ébullition. Si la France perds la main en Algérie, qui est un verrou essentiel du fait de son armée forte, il se peut que cela impacte ou approfondisse le bourbier Malien …

l’enjeu derrière l’Algérie, serait Marseille (le commerce Maroc/Algérie transitant via le port phocéen) pour nous (a minima, car je pense que le prix du gaz serait aussi impacté).

Je n’ai pas encore eu le temps de creuser, mais apparemment, sous De Gaule, il y a eu un arrangement avec les anciennes colonies : la France "aide" à la mise en place de dictateurs via Elf qui en retour obtiennent des ressources à bas prix et financent les campagnes des partis politiques principaux (UMPS). Il serait impossible d’être élu en dehors de ce système. Du coup, ça corrobore tout à fait les affaires Kaddhafi, et Takiedine. Cette histoire de Françafrique est clairement à creuser. C’est peut-être ce qui explique que les politiques soient si "gentil" avec l’Islam… il faut faire bonne figure. Je ne sais pas. L’immigration fait peut-être aussi partie de ce contrat tacite. A voir.

Après, comme dis Johnny, il suffira d’une étincelle. Donc il faut tout faire pour désamorcer cette bombe à retardement.

PS : la DCRI tire la sonnette d’alarme. "L’islamophère", comme ils disent, se radicalise, et il devient difficile de surveiller tous ceux (militaires français compris) qui partent combattre en Syrie et qui vont ramener la violence sur notre sol. Un commentaire sur le net dit que c’est ainsi qu’à début la décennie noire en Algérie. Peut-on déjà parler de guerre civile avec les 750 ZUS française ? Est-ce Merah n’aura finalement fait que marquer l’entrée dans une nouvelle ère (la radicalisation autonome) ? La situation va-t-elle restée larvée encore longtemps ?

La megahistoire de megaupload


Version courte :

MegaUpload allait proposer une offre légale (MegaBox) de téléchargement (y compris gratuits) de musique qui rémunérait les artistes (beaucoup mieux que les majors). Les majors menacés ont fait appel au FBI qui a prétexté la présence de vidéos Al Qaeda pour faire un raid chez Kim Dotcom et fermer le site sous couvert de loi anti-terroriste !

Version longue :

C’est suite à la publicité TV en décembre 2011 et au soutient d’artistes mondialement connus comme Snoop Dog que les majors ont pris peur et ont fait fermer le site très rapidement début 2012.

Ne vous êtes vous jamais demandé pourquoi Megauplaod a été fermé mais pas les autres sites de téléchargement "illégaux" ? (RapideShare, FileTube, etc…) ?

C’est parce que Kim Dotcom avait réussi à mettre au point un modèle commercial viable, combinant téléchargement gratuit, mais aussi comptes premium payants, etc… et redistribution des revenus aux artistes (en fonction du nombre de visionnage). Depuis le raid du FBI, tous les sites de téléchargement ont supprimé la redistribution de points (prélude à la redistribution monétaire).

Savoir se prémunir, quels sont les risques ?


Le survivalisme dans la pratique consiste à se préparer, individuellement, et parfois dans certains pays qui ont gardé cette culture (comme la Suisse) collectivement.

Les animaux se préparent pour l’hiver. Pour nous c’est un peu plus complexe. J’ai déjà largement parlé ici d’un possiblement effondrement sociétal. Ce qui ne veut pas dire qu’il faut se préparer à la "fin du monde" (quoique ! lol). En "temps normal" (si tant es que cela existe) ce n’est de toute manière pas une mauvaise idée d’être conscient des risques qui nous entourent. Alors à fortiori dans notre époque troublée.

En me renseignant sur le nucléaire, j’ai réalisé qu’il y a tout un tas de risques qui nous entourent quotidiennement auxquels nous oublions de penser. Nous nous reposons sur l’état, les pompier, les gendarmes, les assurances,  pour assurer notre sécurité. Mais rien ne dit qu’ils seront la à temps. Et surtout, rien ne nous empêche de ne pas leur compliquer la tâche, voire même de les aider.

D’autant plus qu’aujourd’hui, tous les facteurs de risques sont exacerbés.

Concrètement, il ne me semble pas aberrant d’être un peu au courant de ce qui nous entoure. Dans notre société infantilisante, c’est même une sorte de retour au bon sens.

Avant de savoir comment se prémunir (la plupart du temps avec du bon sens) il faut déjà savoir contre quoi …

Quels sont les risques ?

  • Risque terroriste : (Au passage, l’actualité tombe à pic, il semblerait qu’un frère Merah puisse avoir été impliqué dans l’explosion d’AZF) Probablement le plus difficile à appréhender. Demande beaucoup d’effort pour un résultat incertain. De toute manière, en pourcentage, peu de personnes sont vraiment touchées, même si c’est très traumatisant.
  • Risque nucléaire : comme je l’ai expliqué précédent, nos centrales vieillissent, on ne sait pas les démanteler, et nous allons avoir de moins en moins de moyens pour le faire. Il y a la menace Stuxnet et terroriste (la vidéo explique les risques et les gestes à faire pour survivre en cas d’explosion). Voici un carte du risque nucléaire.
  • Risque électrique : en général il suffit de patienter. Cependant, la situation pourrait se compliquer dans un futur proche. Notre réseau est très vieux. Un électricien nous avertît que nous pourrions connaître des défaillances en cascade (à lire absolument). Orlov nous explique que les coupures de courant sont de plus en plus fréquentes et importantes. Ce qui  me semble inévitable avec l’arrivée du pic électrique.
  • Risque environnemental : selon les régions, nous pouvons être exposés aux inondations, coulées de boues, tremblement de terre, feu de forêt. Voici un carte des zones a risques en France. Avec le réchauffement et l’érosion des sols, ces risques augmentent d’année en année.
  • Risque industriel : peut-être un des plus sous-estimé, mais aussi des plus répandus. Sans compter que ce n’est peut-être pas une mauvaise idée d’être au courant si vous avez une usine pas loin, en amont de votre source d’eau par exemple. Il existe en France une base de donnée ou tout un chacun peut se renseigner pour savoir par quoi il est entouré et quels risques il encours.
  • Risque militaire :La Syrie a abattu un F4 Turc. Si la Turquie (l’ancienne Arménie est un territoire partagé entre la Syrie et la Turquie) décide d’entrer en guerre, elle entraîne l’OTAN d’un coté, et l’Iran, la Chine, la Russie et le Venezuela de l’autre (grosso modo). L’Iran pourrait facilement fermer le détroit d’Ormuz par ou transite 40% du pétrole mondial. Je vous laisse imager les dégâts.
  • Risque épidémique : les abus industriels d’une part, le retour de la pauvreté et la malnutrition d’autre part, la surmédicalisation nous exposent au retour des pandémies. Nous l’avons échappé belle à plusieurs reprises. L’abus d’antibiotiques les rends inefficaces sur le long terme. Nous avons des souches multi-résistantes qui apparaissent. Les affaire récurrentes d’épidémies animales (grippe aviaire, porcine, fièvre aphteuse, vache folle) pourraient finir par déboucher sur une mutation létale pour nous aussi.
  • Risque ethnico-culturel : malheureusement il existe aujourd’hui en France des zones ou l’état de droit n’a plus court. Certaines banlieues et certains quartiers sont hautement armés et hostiles. Je n’ai pas de carte sur le sujet (tabou), mais je pense que tout le monde est plus ou moins au courant. Si (comme je le pense) la crise s’amplifie, ces zones sensibles sont de vraies bombes à retardement. Les centre ville sont très exposés. Piero San Giorgio en parle, il dit que Paris, potentiellement, c’est le Rwanda. Pour l’instant la situation est maintenue a coup de subventions et de trique, mais demain ?
  • Risques domestiques : bien sûr, a ne pas négliger.

Ces risques ne sont pas mutuellement exclusifs. Au contraire. L’un pouvant déclencher l’autre (c’est souvent ce qui arrive, ils sont tous interdépendants).

Il me semble important de comprendre que nous vivons dans une société extrêmement fragile. A tout point de vue.

  • notre approvisionnent en nourriture est fait en flux tendu, il n’y a aucune réserve nulle part. En une journée les magasins seraient vide en cas de gros pépin. Nos terres sont "mortes" et les plantes n’y poussent que grâce aux engrais pétrolier. Sans eux la production s’effondrerait.
  • psychologiquement, notre environnement douillet et infantilisant ne nous prépare pas à ce genre de situation, bien au contraire. Il est difficile d’anticiper la réaction des gens, mais des paniques, crises hystériques, ou des chocs de sidération ne sont pas à exclure au niveau familial ou collectif. Presque 1/4 des français sont sous anti-dépresseur (peut être que l’action leur ferait du bien ?). Donc a priori nous sommes très fragile sur ce plan la aussi.
  • nos infrastructures et notre matériel est pour l’ensemble très fragile et à simplement du mal a résister au temps, alors en cas de situation difficile, n’en parlons pas ! Nos voitures toutes électroniques ne peuvent être guère malmenées.
  • nos institutions ne me semblent pas non plus en très bonne forme. Les fonctionnaires sont très malalaise. Le nombre de policier se réduit (proportionnellement) de jours en jours ainsi que la qualité du service rendu.
  • notre société contient beaucoup de personnes assistées a tous les niveau (médical, social, financier, psychologique, psychiatrique) qui dépendant du bon fonctionnement du système. C’est tout a fait normal de soulager la souffrance des gens et de les aider par solidarité, mais si la situation se dégrade, il faudra s’attendre a d’autant plus de drames cruels (ce que je n’espère pas)…

La société Russe par exemple était beaucoup plus résiliente que la notre. Dmitry Orlov fait une comparaison très avisée entre les USA et la Russie et montre a quel point nous ne sommes pas correctement préparés, et donc très fragiles. Ce qui augmente d’autant plus les chances de risques en cascade.

Merah a-t-il joué les infiltrés ?


Je suis loiiiiin d’être un spécialiste de la question Merah, je suis ça d’un œil au hasard des lectures et des reportages.

Ce qui m’a étonné en premier lieu, c’est la confusion autour du cas Merah. Il est parti à l’étranger, dans 2 pays en même temps parfois, il était riche, il était pauvre, il était sympa, il était agressif, il avait un arsenal venu d’on ne sait ou, son père veut faire un procès a l’état au lieu de cache sa honte, ce n’est pas le bon service qui est envoyé ‘exécuter’ Merah, les 50 ans des accords d’evian sur l’Algérie, etc…

Tout ça ne tient pas debout.

Mais pourquoi donc il aurait essayé de se faire engager par les militaire ? pourquoi ensuite avoir tué des militaires, arabes comme lui qui plus est …

Je me risque sans prétention  à une hypothèse, peut-être que  d’autres l’ont déjà mieux étayée ou réfutée (peut-être que tout le monde le sait déjà ? lol) :

Merah aurait joué les infiltrés, pour en fait se rapprocher sans risque des milieux terroristes puisque l’état était au courant et même le sponsorisait d’une certaine manière. Ce qui explique beaucoup d’incohérences apparentes.

Voila pourquoi il aurait contacté les bureaux militaires au départ. Voila pourquoi ce n’est pas le bon service qui a été envoyé pour l’abattre, voila pourquoi son père est furax, voila pourquoi il a pu faire tous ces "stages" si facilement. Il s’est joué très habilement des services de renseignement en prétendant être a leur service, mais en les surprenant totalement au final. L’affaire Merah se révélant dont être un honteux loupé (de plus) des services.

Certains remontent plus loin en pensent que Merah a été au contraire "piloté" mais je ne vois pas comment l’étayer objectivement.

Si vous voulez en savoir plus, je vous recommande fortement ce documentaire d’Arte très bien fait sur le sujet : http://documentaires.france5.fr/series/histoire-des-services-secrets-francais

Menaces terroristes, vraiment ?


Il parait qu’on est sous la menace. Sans blague. Même si je n’y crois pas trop parce que ça fait une diversion trop pratique. Même si je ne me sens pas plus menacé que quand je prends la voiture qui fait plus de 4 000 morts par an (les terroristes sont très loin de ce chiffre). Je me pose quand même une question : personne ne fait le lien avec le fait que la France à réintégré l’OTAN et envois des soldats supplémentaires en Afghanistan ? J’avais annoncé à l’époque qu’il ne faudrait pas qu’on s’étonne ensuite.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Joignez-vous à 125 followers

%d bloggers like this: